Propriétaire Libre, le blog
Partages

7 techniques pour booster sa location saisonnière

La location saisonnière vous intéresse ? Envie d'augmenter votre taux d'occupation ou de prendre une longueur d'avance face à la concurrence ? Voici les 7 techniques à emmener sur une île déserte.

More...

Une fois n'est pas coutume, cette semaine je laisse la plume à Pierre et Gwen du blog Eldorado Immobilier. Ingénieurs et cadres supérieurs, ils ont décidé de prendre leur indépendance en développant une activité de location saisonnière. Ils partagent 7 leçons issues de leur expérience en location courte durée.

1. Bougez-vous plus que les autres propriétaires de gîtes

Oubliez vos rêves de grandeur et votre objectif d’être le meilleur du monde. Cela ne sert à rien, il faudrait y consacrer un temps fou, et en plus, vous n’auriez pas assez de
chambres à proposer !

Par contre, cherchez à faire mieux que vos voisins, que vos concurrents directs.

Etudiez les points forts et les points faibles des autres locations de vacances dans votre ville… prenez le meilleur, améliorez le, et délaissez le moins bon.

2. Faites ce que vous avez à faire… sans remettre à demain

Vous savez que vous devez :

  • Peaufiner votre annonce et vos photos
  • Faire des tests pour savoir quel prix maximum vous pouvez atteindre
  • Essayer une nouvelle plateforme de location saisonnière (Houstrip ? Wimdu ?)
  • Créer un site internet
  • Mettre en place un questionnaire de satisfaction…

Et bien, trouvez le temps de vous y mettre et de réaliser tout cela. Nous avons une super technique toute simple pour cela : y consacrer 1 heure par jour. C’est peu et c’est beaucoup.

etape-par-etape-location-saisonniere

Mais imaginez que vous regardez la télé une heure de moins par jour, en un an, cela fait 365 h à améliorer le marketing de votre gîte, soit presque 11 semaines de travail à 35h !

Vous y gagnerez également en connaissances et en assurance et croyez nous cela se verra auprès de vos voyageurs. Ces qualités font la différence entre un bailleur professionnel et un amateur qui loue occasionnellement. Croyez nous, ils vous rendront votre professionnalisme dans leurs commentaires.

Plus vous mettrez en place d’outils qui montrent à vos locataires que vous vous souciez d’eux, plus ils vous le rendront.

Pourquoi ne pas leur envoyer un petit guide de la région avant leur arrivée ?
Pourquoi pas également un compte twitter avec l’actualité de la région ?

Voici un exemple de site internet (c'est notre gîte à Montélimar !) qui vous montre un résultat professionnel et efficace qui peut être obtenu en quelques heures seulement.

3. Ne faites pas trop confiance et ne comptez que sur vous-même

Votre plateforme de location saisonnière préférée est probablement bourrée de défauts.

Mais par pitié, ne le vivez pas comme une fatalité ! Personne ne vous force à vous inscrire sur tel ou tel site.

A vous d’en tirer le meilleur parti, de vous adapter pour aller de l’avant et ne pas subir.

Airbnb se fige éperdument de votre rentabilité et de votre taux de conversion. Si vous ne fonctionnez pas bien, vos voisins le feront pour vous et apporteront une commission que vous auriez pu verser si vous aviez obtenu leur réservation.

Vous seul avez le pouvoir de lire les techniques marketing qui fonctionnent, puis de les mettre en œuvre.
Vous seul pouvez apprendre de vos erreurs et vous améliorer constamment pour atteindre des niveaux records de remplissage pour votre gîte.

girls-407685_640

En plus, plus vous serez autonomes, mieux vous pourrez vous adapter à un secteur touristique qui change très rapidement.
Alors créez votre site, votre blog, contactez la presse pour promouvoir votre hôtel, envoyez des e-mails de marketing, utilisez les outils de promotion sur Facebook, Twitter…

C’est confortable de se plaindre, mais c’est rentable d’agir…

4. Soyez authentique, affirmez votre personnalité

Les voyageurs qui vont réserver chez vous cherchent à vivre comme des habitants de votre région, à respirer local.

Ne leur livrez pas des remarques aseptisées comme le font encore certains hôtels rétrogrades.

Mettez en avant votre personnalité, votre connaissance de la région, votre goût de la cuisine avec les produits locaux, tout ce qui vous différentie.

Soyez amical et serviable, reprenez à votre compte le crédo de Airbnb : l’hospitalité.

Donnez aux autres ce que vous savez de mieux sur la région, vos meilleurs plans. Ils vous le rendront et garderont un excellent souvenir de leur passage dans votre location courte durée… et la recommanderont à leurs collègues.

5. N’oubliez pas de penser rentabilité

Il est parfois difficile de parler argent, surtout en France ! Mais derrières les bons sentiments, il y a quand même une réalité économique qui est fondamentale.

Avec la location saisonnière, vous avez la possibilité d’allier haute rentabilité avec éthique et service rendu aux autres. Ne vous en privez pas et n’ayez pas honte.

Vous devez examiner toutes les facettes de votre activité de loueur et à chaque fois analyser si des économies sont possibles… ou si vous pouvez augmenter votre prix.

Par exemple, nous avons constaté dans nos gîtes en basse saison, que ce sont principalement des ouvriers qui réservent pour des chantiers ponctuels. Pour leurs déplacements professionnels, ils louent un gîte pour 2 ou 4 et ont ainsi des frais d’hébergement réduits pour un bon confort en cœur de ville.

Et bien, à force de récupérer des jeux de draps propres à la fin des locations, nous avons constaté que la plupart de ces ouvriers ont l’habitude de se déplacer dans toute la France et préfèrent utiliser leurs propres draps.

Du coup, nous posons désormais la question au moment de la réservation et nous économisons bien souvent du temps de lavage et de repassage…

Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, mais sachez qu’il est tout à fait possible de garder un très haut niveau de satisfaction des clients, même en minimisant les coûts.

Autres exemple, qui fait la différence entre un gel douche à 2€ et un autre à 10€ ? Vous pensez vraiment que cela a un impact sur l’appréciation de vos hôtes sur votre logement ?

6. N’ayez pas peur des nouvelles technologies

Une bonne proportion des propriétaires de gîtes ont plus de 40 ans (pour ne pas dire plus 🙂 ).

D’autres sont allergiques à la technique sur les ordinateurs et ne savent pas par où commencer pour créer un site internet, le faire vivre, envoyer des e-mails de marketing…

Ne vous en faites pas, internet est magique et il suffit bien souvent de poser la question sur un forum pour avoir une réponse rapidement !

template-1599665_640

En fait, il est complètement possible d’avoir un site internet qui fonctionne très bien, sans rien y comprendre en informatique. Il est facile d’envoyer des mails préformatés et automatiques.
Il suffit de la vouloir et de faire quelques recherches.

Prenez le comme un challenge, et vous verrez que vous en avez déjà relevé de bien plus difficiles dans votre vie.

7. Le client a toujours raison

C’est le genre de maxime que l’on a tous en tête et qui nous fait un peu sourire. Mais c’est la réalité ! N’oubliez jamais que le client va vous laisser un commentaire, qu’il a le pouvoir de vous recommander, etc…

Ne ménagez pas vos efforts pour que chacun de vos clients parte de votre location courte durée avec un grand sourire.

Il en va de votre réputation, ce qui est crucial dans un environnement où la compétition entre locations est de plus en plus forte.

Et puis, … encore plus important… il en va aussi de votre satisfaction personnelle du devoir accompli !

Merci à Pierre et Gwen du blog Eldorado Immobilier pour ce partage d'expérience. Je vous invite à aller visiter leur blog.

Nous vous lançons un défi : dites-nous les 3 actions que vous allez mettre en œuvre dès AUJOURD’HUI pour booster votre location de courte durée !

Indiquez le dans les commentaires ci-dessous ! 🙂

Leave a Comment:

6 comments
Fairuz says 6 months ago

Merci Yann pour tes superbes articles, j’en rate pas un ! Je me lance aussi dans la location saisonnière en normandie (a Dieppe), je mets mon appart en ligne le week end prochain normalement.
A bientot

Reply
Michael says 6 months ago

Salut Yann,
Interessant
Personnellement je vais faire installer des rideaux déjà dans le salon d’un de mes apparts.
Les gens qui dorment dedans râlent (les francais tjs) à cause de la lumière de l’exterieur.

Reply
Yann Bricombert says 6 months ago

Bravo Fairuz et merci pour ton enthousiasme ! Si tu pouvais me poser une question autour d’un café et pour laquelle je pourrais t’aider à tes débuts, laquelle ce serait ?

Reply
Fairuz says 6 months ago

Merci Yann. J’ai bien écouté ton conseil concernant la necessité de creer son propre site web. As tu des conseils de plateforme de création de sites a me proposer ?

Reply
Yann Bricombert says 6 months ago

Tenir compte des remarques des clients pour améliorer son offre est une excellente chose 🙂

Reply
Yann Bricombert says 6 months ago

La plateforme la plus simple, efficace et accessible pour quelques dizaines d’euros par an, pour créer un site web pour sa location de vacances s’appelle WordPress.org Ce qui est génial c’est qu’elle est en français, et ne demande aucune connaissance technique poussée. Tout le monde peut l’utiliser. C’est d’ailleurs la plateforme la plus répandue au monde sur internet.
Pour aller plus loin, il y a en ce moment une formation gratuite partagée par Cédric Genin, qui maîtrise le sujet. On y apprend pas tout, mais sur ce domaine précis c’est vraiment très complet. Tu peux y accéder via ce lien.

Reply
Add Your Reply