Mon défi fou #2 : Batiwiz, petits travaux cherchent petits prix

Shares

Comment faire des économies sur la facture pour de petits travaux de rénovation pour sa location saisonnière (appartement, villa, gîte, chambres d’hôtes) ?

Dans ce nouveau podcast, on s’écarte de la stratégie pure pour parler… de travaux ! Je vais vous présenter une solution originale pour payer moins cher la rénovation d’une cuisine ou d’une salle de bains pour votre location de vacances. N’hésitez pas à partager vos autres sites et bons plans à la fin de l’article !

Ce que vous allez découvrir

Ce podcast fait partie de mon défi fou de réaliser 52 interviews d’experts en lien avec la location saisonnière en 52 semaines.

Vous connaissez le principe des ventes privées dans le prêt-à-porter. Dans le bâtiment aussi on peut faire des économies en achetant sur Internet ses fournitures pour refaire une cuisine ou une salle de bains.

Qui cause dans le poste ?

Maxime-Benjamin Hermetet présente Batiwiz, un service qui peut être utile aux propriétaires bailleurs qui se lancent dans des travaux. Je suis transparent : je n’ai pas encore moi-même testé ce service… mais les avis semblent plutôt bons, et j’espère avoir vos retours 😉

Batiwiz est une société créée en 2013 qui propose des réductions importantes (jusqu'à -70%) sur l'achat de produits pour de la petite rénovation grâce à des ventes en ligne.

[Cliquez sur le bouton « play » en haut pour écouter le fichier ou téléchargez le MP3 en cliquant sur ce lien.] Bonne écoute ! 🙂

photo-1459257831348-f0cdd359235f

Transcription

Yann : Maxime ! Merci déjà de répondre à mes questions, c’est sympa. On avait échangé en fait par mail, tu m’avais contacté pour présenter et me parler un petit peu de Batiwiz. Du coup, moi de mon côté, je me suis lancé un défi qui est d’interviewer des experts : 52 experts en 52 semaines sur la location saisonnière. Et là je me suis dit : « ça tombe bien ! ».

Besoin de louer TOUTE L'ANNÉE ?

Recevez gratuitement par email des conseils et des astuces pour réussir votre location saisonnière (en partant de zéro).

Pas de spam garanti, uniquement des conseils pratiques et efficaces pour vous aider à louer toute l'année.

J’ai regardé un peu ce que propose Batiwiz et du coup, je trouve intéressant que tu racontes un petit peu aux lecteurs de Propriétaire Libre de quoi il s’agit ; et puis, en quoi ça peut éventuellement être une bonne chose de regarder un peu ce qui se fait autour des nouvelles pratiques d’achat de produits, de matériaux ou ce genre de choses pour de la location.

Maxime (Batiwiz) : OK, donc juste pour présenter un petit peu, vaguement, Batiwiz. Batiwiz c’est 3 co-fondateurs :

  • Cédric Fray, Rémi Calmel et Fabrice Moncaut. A eux 3, c’est 45 années d’expérience dans le BTP. Rémi Calmel, c’était le créateur de Keltravo (si tu connais), c’est un site de mise en relation entre professionnels du bâtiment et les particuliers ;
  • Fabrice Moncaut, qui est l’ex-Directeur Marketing de Kiloutou ;
  • Et le 3e, c’est Cédric Fray, qui était le directeur de la Régie du groupe Moniteur.

Voilà, des personnes qui savent de quoi ils parlent (du BTP) et qui se sont bien rendu compte qu’il y avait un gros problème au niveau de l’achat de matériaux. Il y a vraiment une opacité à ce niveau-là et ils se sont dit : « tiens, si on reprenait le système des ventes privées pour vendre ces matériaux d’équipement à destination des professionnels et des propriétés bailleurs et les problématiques de rénovation, mais aussi les particuliers qui pratiquent le do it yourself. ».

tool-384740_640

Yann : C’est donc le principe, tout simplement, des ventes privées qu’on connaît, quand on veut acheter un vêtement, une veste… Pour des professionnels et des particuliers sur l’achat de matériaux de construction de bâtiments.

Maxime (Batiwiz) : Tout à fait, c’est ça. Après on ne fait que le second œuvre. On va faire de l’isolation, on va faire la plomberie, mais on ne va pas vendre des équipements ou des parpaings. C’est trop lourd et après, le transport, ce n’est pas bon. Nous, notre particularité – comme je te le disais – on est dans la vente privée, on va prendre exactement la même allure que les sites que vous connaissez habituellement pour tout ce qui est mode, etc. Notre particularité, c’est de pouvoir offrir des réductions de – 30 à 70 %, voilà. C’est non négligeable et c’est très important pour nous, on travaille qu’avec des top marques. Donc, si vous connaissez un peu en électricité, ça va être Legrand, si c’est de la plomberie ou du sanitaire… Vraiment, on ne fait que des top marques. Là actuellement, on est avec 450 marques et ça tend bien sûr à augmenter.

Yann : 450 marques ! Et, comment ça marche ?

Maxime (Batiwiz) : Alors typiquement… un exemple : une boutique proche s’ouvre, nos membres vont pouvoir commander pendant une période de 7 à 10 jours. C’est à peu près ça. Il suffit juste de s’inscrire, pour commencer on s’inscrit, c’est gratuit. Ensuite, on peut commander le produit. Le produit, on peut juste le coordonner au niveau de la logistique. Et tu sais comment ça marche dans les ventes privées. Une fois que la vente est terminée, on passe commande auprès de notre fournisseur qui, à leur tour, nous livre dans notre entrepôt. Le même service logistique va reconditionner les produits et puis dispatche au consommateur final. En moyenne, on a à peu près 14 jours entre la fin de vente et l’expédition effective, ou plutôt la livraison effective chez le consommateur.

bubble-19329_640

Yann : C’est vraiment quelque chose de novateur ou ça existait déjà ce type de ventes privées pour la rénovation ?

Maxime (Batiwiz) : Pour la rénovation de matériaux – ça c’est important pour nous de conserver. Tu sais, on a trois ans d’expérience, ce qui fait que ça marche, on a de plus en plus de membres, on a plusieurs marques qui reviennent. C’est qu’on garantit, on a la confiance de nos consommateurs toujours sur la réduction et les prix. C’est vraiment important : on ne fait pas du bas de gamme;

Yann : Oui, effectivement, c’est peut-être le moment de parler un petit peu de : pourquoi est-ce que ça serait intéressant pour les propriétaires de se pencher sur ce type de services et que, bon, quand on loue un appartement, une maison, un gîtes ou une chambre d’hôtes, il y a plusieurs moments ou on peut être amené à devoir faire de la rénovation (petite ou plus importante).

Evidemment, ça peut se faire dès l’achat pour rénover, pour mettre aux normes ou pour prêter un bien qu’on veut mettre ensuite en location ou sur lequel on a un projet d’hébergement touristique. Ou alors, ça peut être effectivement dans le courant de la vie de l’activité où on a besoin, soit de refaire une salle de bains, de faire une cuisine, de mettre un dressing (que sait-je encore), de changer une porte, de changer une fenêtre ou ce genre de choses.

Donc, c’est vrai qu’on est toujours à la recherche – quand on est propriétaire d’ailleurs – de bons plans, d’astuces, de choses qui nous permettent évidemment d’offrir de la qualité puisque c’est ce qu’on recherche avant tout. C’est ce que moi je prône sur propriétaire libre : c’est vraiment d’avoir quelque chose de qualité, en essayant évidemment que ça ne coute pas trop cher et en ayant les meilleurs tarifs. Et donc, oui c’est vrai que c’est intéressant. Donc, ça veut dire que là, aujourd’hui, Batiwiz a des clients qui sont des propriétaires-bailleurs, qui sont des loueurs ?

Maxime (Batiwiz) : Tout à fait, oui. Comme je le disais tout à l’heure, on a à peu près 500 000 membres à l’heure actuelle. Et parmi ces 500 000 membres, on a des professionnels et des particuliers, et parmi ces professionnels, on comptabilise des propriétaires bailleurs ou même des artisans, Il y en a peut-être moins, mais en tout cas, ils ont le plus souvent besoin – comme j’ai dit tout à l’heure – quand ils investissent ou qu’ils achètent un bien immobilier ou à la fin d’un bail, quand il faut rénover la peinture, la plomberie, les revêtements de sol ; ça, on connaît bien nos propriétaires bailleurs, si on communique avec eux de manière courante avec le service client. On se rend bien compte quand on discute avec eux qu’ils sont à la recherche d’autres choses : la qualité. Ils n’ont pas envie de changer un robinet toutes les deux semaines et le prix il l’ont chez nous. Donc, vraiment, c’est très important parce qu’ils peuvent s’équiper chez nous. On a aussi un calcul là-dessus, c’est que si un propriétaire bailleur décide d’acheter chez nous et décide de passer par l’intermédiaire d’un artisan pour mettre en œuvre tout ça, Il va faire une économie d’à peu près 25 % de remise sur l’ensemble de ces travaux. Par contre s’il achète chez nous et qu’il décide de faire lui-même les travaux, là on est sur une économie de 50 %. Donc, on est vraiment sur les deux produits de qualité. Donc, je pense qu’il a vraiment tout à y gagner le propriétaire, chez nous bien évidemment.

business-1209705_640

Yann : Les artisans ont leurs propres prix fournisseurs…

Maxime (Batiwiz) : oui, c’est vrai. Les artisans, ils vont dans des magasins habituels, ils connaissent celui qui va revendre près de chez eux, il y a du relationnel. Donc, on n’est plus dans l’aspect commercial, surtout pour les anciens, ils fonctionnent comme ça. Ils commencent de plus en plus à s’ouvrir au digital. On se rend bien compte qu’ils peuvent avoir le même produit beaucoup moins cher, et qui sera livré sur leur chantier ou directement chez eux. Donc, il n’y a même plus de déplacement.

Donc, voilà, ça c’est une espèce de mutation un peu dans l’achat chez les artisans et effectivement les propriétaires bailleurs ne peuvent pas bénéficier des mêmes avantages que peuvent bénéficier les artisans. Il n’y a pas de passe droit entre les artisans particuliers et professionnels. Donc, vraiment, on fait l’égalité là-dessus et tout le monde peut bénéficier de réductions.

Yann : ouais donc, c’est vraiment une solution quoi, une solution supplémentaire qui effectivement colle un peu l’esprit à l’ère du temps – si j’ose dire – sur le digital. Parce que l’idée quand on s’engage dans des travaux de rénovation ou pour changer tout simplement une robinetterie, (ce n’est pas forcément des gros travaux) mais c’est vrai qu’on a quand même cet impératif du temps qui est peut être un petit peu plus urgent que pour de la location à l’année. Quand on connaît et quand on sait que la saison touristique démarre en avril, en mai ou en juin, il n’est pas question que les délais de livraison viennent un peu empiéter sur cet impératif là. Comment se positionne Batiwiz là-dessus ? Tu me parlais tout à l’heure des délais de 14 jours à peu près en moyenne pour les livraisons, c’est un délai qui est tenu ?

Maxime (Batiwiz) : Oui, bien sûr, c’est une garantie qu’on offre à nos membres. C’est comme le prix : si on ne respecte pas ça, on s’écroule. Il faut qu’on se concorde avec notre service logistique, et le service client travaille sur ces garanties-là. Après, on a effectivement – ça c’est le problème pour tous les sites de vente privée – c’est les délais d’expédition, il faut toujours qu’on se positionne sur le mode où on va voir le fournisseur et il nous livre par la suite. Après, pour éviter ça, on propose de plus en plus des produits en 72 heures (expédition en 72 h). Là aussi, c’est intéressant pour un propriétaire bailleur qui a des besoins urgent. C’est vrai que la gamme n’est pas encore tout à fait étoffée, mais ça va venir de plus en plus. On a aussi des produits, des livraisons, d’autres opérations livraison offerte.

Finalement, on se dit : on va prendre un peu plus de temps, mais on va bénéficier de la livraison offerte. Donc, c’est toujours intéressant. Par expérience, pour avoir bien discuté avec des propriétaires bailleurs, même des artisans, en règle générale, ils cadencent leurs travaux. Ils savent qu’à tel moment ils vont avoir besoin de ça, de ci. Après, c’est une organisation finalement, s’il y a des gros travaux bien sûr. Si c’est juste un robinet à voir rapidement, c’est sûr que ce ne sera peut-être pas forcément la solution. En tout cas voilà, si dans 2 semaines, ils vont avoir des travaux à faire, là c’est parfait pour nous.

delivery goods with dolly by hand, purposely motion blur

Yann : Et est-ce que comme les sols par exemple, il y a des saisons dans l’achat de ventes privées ? Sur Batiwiz est ce que tu peux dire que plutôt en hiver, il y a des offres particulières sur ce type de produit et en printemps ou en été… il y a des saisons comme ça ou pas du tout ?

Maxime (Batiwiz) : Oui, on joue un petit peu avec la saisonnalité : l’été on va vendre des climatiseurs, c’est normal ; l’hiver on va vendre plutôt des chauffe-eaux ou des poêles à granulés, ce genre de choses. Après, c’est aussi intéressant de pouvoir commander quelque chose de moins cher qui n’est peut-être pas forcément à la saison, mais qui va être utilisé dans 6 mois. Surtout, on a toujours des produits par rapport à chacun des univers : électricité, plomberie, etc. Là-dessus, on a au moins trois ou quatre marques qui sont simultanément sur notre site.

Yann : Oui, c’est ça donc. Je prolonge peut-être un petit peu, rien n’empêche effectivement quelqu’un qui passe par Batiwiz de bénéficier des deux avantages, c’est-à-dire, à la fois de la réduction de base de Batiwiz – que vous proposez par ce que vous avez une offre de réduction de vente privée – et en même temps de choisir peut être si on sait qu’on aura besoin de toute façon de tel ou tel produit, de l’acheter dans une saison un petit peu en décalé pour bénéficier encore de réductions supplémentaires. C’est peut être ça, non ?

Maxime (Batiwiz) : C’est ça, l’occasion fait le larron ! On n’est pas un magasin physique, on n’est pas comme certains de nos concurrents. Nous, voilà, les possibilités d’achats ce n’est pas impulsif, mais si on arrive sur le site on se dit « Tiens ça j’ai besoin de ça, ça m’intéresse, en plus une remise de 70 %, c’est parfait, j’achète. ». Ce qui est intéressant aussi – on a mis en place ce genre de choses – c’est que si parfois on arrive sur notre site et qu’il y a un produit spécifique qu’on n’a pas, il va pouvoir mettre une alerte et être averti par mail ou par téléphone en disant « Ecoutes, le produit que tu voulais et qui n’était pas disponible la dernière fois vient d’arriver sur notre site, tu peux maintenant le commander. ».

Yann : D’accord, ok. Et il y a possibilité de faire des retours ? Comment ça se passe si le produit ne nous convient pas ou si on change d’avis ?

Maxime (Batiwiz) : Ah oui, bien sûr. Après, tout ça c’est écrit sur notre CGV, mais il n’y a pas de problème bien sûr. Si le client nous dit, voilà ce produit ne me convient pas il n’y a pas de problème. Après, si la vente est terminée on s’arrange. Soit on va contacter directement le fournisseur pour fournir le client qui a commandé chez nous. Voilà, ça aussi on a mis en place un système de notation. Je ne sais pas si vous connaissez, c’est une notation des internautes qui permet de donner leurs avis et on a une moyenne. Mais ça c’est aussi des indicateurs qui montrent qu’on fait bien notre travail. Ça se voit sur le service client, le service logistique, le service commercial qui lui prospecte des marques, fidélise les marques.

Yann : OK. Mais je n’ai pas testé Batiwiz (je suis totalement transparent avec les lecteurs du blog) et par contre, c’est vrai que c’est intéressant. Moi, je pars du principe que dans la vie il faut tester pour ensuite se faire sa propre opinion. Donc, c’est pour ça que je voulais faire cette interview. Moi, je trouve le principe et le concept intéressants, après voilà il faut aller voir, il faut tester et avoir ses propres retours. Moi, je trouve que le principe est intéressant, ça fait bouger les lignes, c’est ça qui m’intéresse dans la location saisonnière, il y a plein de secteur ou de sous-secteur qui permettent de faire bouger les lignes. Et j’ai un peu l’impression que vous êtes dans cet état d’esprit là.

Maxime (Batiwiz) : C’est ça, faire savoir à un propriétaire bailleur combien coûte réellement tels ou tels matériaux puisqu’il n’est pas forcément face à un artisan. L’artisan, il y a toujours une petite zone d’ombre, on ne sait pas vraiment combien ça coute, la main d’œuvre, etc. Le propriétaire achète chez nous, il sait que ça, ça vaut ça, et si ce n’est pas lui qui réalise les travaux derrière, il y a vraiment une transparence totale ; et ça c’est important pour nous.

Yann : ok, bah écoutes merci Maxime. Je pense qu’on a un peu fait le tour. Je pense qu’en résumé, on peut dire qu’effectivement l’achat de produits pour de la rénovation, quand on est propriétaire bailleur, on peut trouver des bons plans et en l’occurrence, il y en a qui se développe ; et Batiwiz en fait partie.

On a une petite surprise pour les lecteurs du blog Propriétaire Libre. On ne va pas en dire plus mais en tout cas, il vous suffit juste de regarder en-dessous de cet article-là et vous verrez que vous allez en plus pouvoir bénéficier d’un tarif préférentiel.

Donc voilà c’est sympa de ta part aussi.

Maxime (Batiwiz) : De rien, ça me fait plaisir. Comme ça, ça nous permet de nous faire connaître de ceux qui ne nous connaissent pas et qui n’ont jamais commandé chez nous de pouvoir effectuer leurs premières commandes.

Yann : Ok, merci Maxime. Et puis, je vous dis à très bientôt pour un prochain poadcast ou un prochain article sur Propriétaire Libre. A bientôt !

Maxime (Batiwiz) : A bientôt, bye Yann !

Yann : Salut !

Voici le lien pour tester le concept des ventes privées pour les petits travaux de rénovation.

C’est votre tour : dites-nous quel est votre bon plan pour que les petits travaux coûtent moins cher ?

Mon défi fou #2 : Batiwiz, petits travaux cherchent petits prix
Votez pour cet article

A propos de Yann Bricombert

Yann Bricombert est le fondateur du site ProprietaireLibre.fr qui aide les propriétaires et les managers de locations de vacances (maisons, appartements, gîtes, chambres d'hôtes) à générer plus de réservations directes et à réussir leur location saisonnière.

Restons en contact!

Leave a Comment:

2 comments
Michael says 8 octobre 2016

Bonjour Yann et Bonjour Maxime,

Super sympa cette idée de ventes privées dans le second oeuvre.

Je m’en resservirai surement!

Michael

Reply
élodie says 17 novembre 2016

Je confirme Michael ^^

Reply
Add Your Reply