Propriétaire Libre, le blog
Partages

Coup de gueule contre mon expert comptable location saisonnière (2/2)

Dans cette nouvelle vidéo, découvrez la suite de ma mésaventure avec mon cabinet d'expert comptable en location meublée saisonnière.

More...

Transcription intégrale de la vidéo

Il y a quelques jours, j'avais publié une vidéo dans laquelle je poussais un gros coup de gueule contre le cabinet d'expert comptable location saisonnière qui gère la comptabilité de mes locations de vacances.

Je vous avais promis de vous donner des nouvelles et je fais cette vidéo justement pour vous tenir au courant.

Rappel des faits

Alors, ce qui c’était passé – je vous le rappelle – c’est que le cabinet en question, qui est pourtant un cabinet reconnu dans la profession et dans le secteur, ne m’avait pas donné de nouvelles pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Et j’étais un petit peu, forcément... pas très content.

Le mea-culpa de l'expert comptable

Alors, la grande nouveauté, c’est qu’ils m’ont rappelé, juste avant d’ailleurs que je ne publie la vidéo.

Et ils m’ont expliqué qu’ils ont eu des soucis de recrutement pour faire face à la demande de client qu’ils avaient.

Donc, moi, ce n’était pas forcément la réponse que j’attendais,je n’attendais pas forcément ce type de réponse-là. Moi, ce qui m’intéressait, c’était d’avoir un chargé de client, un chargé de compte attitré.

Et c’est ce qui est arrivé.

Mieux vaut tard que jamais ?

Ils m’ont (enfin) attribué un chargé de dossier en s’excusant de ce retard et de ce dysfonctionnement. Et en me disant qu’ils avaient vraiment beaucoup de mal à recruter, et surtout qu’ils voulaient justement s’assurer que le recrutement des personnes qui rejoignent leur équipe soit satisfaisant et soit optimal.

Donc, je ne vais pas dire que je suis totalement satisfait. Je trouve que de ne pas donner de nouvelles pendant des semaines, ce n’est pas forcément bon signe.

Mais c’est un cabinet quand même assez sérieux, très reconnu. J’ai cherché à avoir d’autres types d’informations, j’ai eu d’autres retours, d’autres sources d’autres personnes.

J’ai essayé de savoir, forcément : savoir s’il y avait quelque chose qui clochait ou pas. Et j’ai eu quand même des assurances d’autres personnes du secteur qui m’ont expliqué qu’effectivement ce cabinet restait quand même sérieux.

Voici ce que j'ai décidé

…Donc, j’ai pris la décision de continuer avec eux. Voilà, et donc je voulais vous tenir au courant. Dites-moi dans les commentaires si j’ai bien fait ou pas.

Alors, j’ai eu aussi un commentaire sur le groupe privé Facebook de Propriétaire Libre, je vous ai mis le lien d’ailleurs juste en dessous de l’article si vous voulez rejoindre la communauté et on continue la discussion.

Pas d'accord avec mon choix ?

J’ai eu un commentaire de Romain Giacalone qui me demandait :

« Oui, mais pourquoi est-ce que tu ne donnes pas le nom du cabinet en question? Ça permettrait à d’autres personnes d’éviter d’avoir de mauvaises expériences. ».

Alors, j’ai longtemps hésité effectivement à savoir si je devais donner le nom ou pas.

Et Romain, ce qui m’a décidé à ne pas donner le nom, c’est justement que je voulais savoir si ce cabinet en question allait me répondre ou pas. Et je pense que s’il n’avait pas répondu dans les jours qui suivaient mon coup de gueule de l’époque, je pense que j’aurais publié le nom. [NB : je le leur aurais dit, à nouveau, que je publierais une vidéo sur le sujet à destination de la communauté].

Gueuler pour se faire entendre ?

Là, ils ont quand même réagi, mais est-ce qu’il faut forcément à chaque fois pousser un coup de gueule pour que les gens puissent réagir ?

Peut-être !

C’est peut-être une des leçons, malheureusement, c’est comme ça. Mais voilà, ils ont réagi et donc je ne vois pas aujourd’hui l’intérêt pour moi de donner ce nom-là. Ça n’apporterait pas grand-chose.

Donc voilà, je voulais faire cette petite vidéo, très courte, pour vous dire la suite de cet épisode.

A très bientôt !
Yann.

Leave a Comment: