Pourquoi je quitte Booking.com

Pourquoi je quitte Booking.com

Cette semaine j'ai pris une décision importante : j'ai mis fin à mon annonce Booking.com pour ma location de vacances de Honfleur.
Ce n'est pas un choix pris à la légère, car ce site de location saisonnière représente plus de la moitié de mes réservations, mais il fallait que je le fasse MAINTENANT
Pour garder la pêche et me sentir moins seul dans cette décision grave, j'ai décidé de vous raconter les coulisses de cette expérience dans cet article. 🙂

Pourquoi ?

​Si vous êtes une fidèle lectrice ou un fidèle lecteur de ce blog, cela ne vous a sans doute pas échappé : j'ai eu quelques tracas ces derniers temps avec des locataires passés par le site Booking.com (je l'ai raconté dans cet article et celui-ci aussi).

C'en était trop ! J'ai dit STOP !

Cette semaine j'ai donc appelé le service Clients de Booking.com pour leur demander de fermer l'annonce d​e ma location de vacances de Honfleur, en Normandie.

En fait, je les avais déjà contacté pour une première galère car de nombreuses personnes qui avaient réservé s'étonnaient d'arriver dans une location de particulier : elles pensaient de bonne foi avoir réservé dans une résidence hôtelière, avec une personne à l'accueil, un bar, un restaurant etc. !! Une personne, puis deux, puis trois... j'ai commencé à m'inquiéter et ai fait la remarque au support de Booking.

​L'inconvénient majeur de Booking.com c'est qu'ils ne font pas dans le détail : l'annonce est générée automatiquement grâce aux informations remplies par le propriétaire (j'avais consacré un article du blog à comment s'inscrire sur Booking.com en 5 minutes).

Deux, historiquement Booking.com s'adressait surtout à une clientèle qui recherchait des hôtels. Tout leur marketing était basé là-dessus. Ce n'est que récemment qu'ils ont ouvert leur site aux propriétaires d'hébergements touristiques (de type locations meublées saisonnières, gîtes, chambres d'hôtes...).

Autre souci : les mots employés par Booking peuvent prêter à confusion, comme le fait de parler d'une "room" (chambre) au lieu de dire appartement ou studio. Dans la tête des locataires, c'est la confusion la plus totale !

Ce ne sont pas mes valeurs !

J'ai donc décidé de mettre un terme à cette annonce. Pour être tout à fait complet et honnête, je conserve pour l'instant l'annonce de mon deuxième bien à Trouville-sur-Mer, pour observer la différence. Je ferai un bilan que je partagerai sur le blog dans quelques temps.

Et maintenant ?​

Soyons honnêtes... je me suis coupé un bras. Et certains pourraient se dire : "Mais tu es fou Yann ! Pourras-tu te passer de Booking.com qui générait la majorité de tes réservations ?" Et ils auraient raison 😉

La réponse à cette question, je la donnerai d'ici quelques mois sur ce blog. Pour être prévenu des nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter si ce n'est pas encore fait. Vous recevrez en bonus mon Guide des 10 Outils Secrets des Propriétaires Malins, ainsi qu'un Cours de 4 vidéos gratuites pour démarrer la location saisonnière sur les chapeaux de roues 😉

Je suis en train de réfléchir à de nouvelles approches pour gagner en indépendance vis-à-vis des grands sites et plateformes qui prélèvent des commissions élevées et ne partagent pas nos valeurs : confiance, entraide, transparence, écoute, haut niveau de services. Bien sûr, vous serez les premiers informés de la suite de ce projet... très vite !

Et vous, partagez-vous mon point de vue sur Booking.com ? Que pensez-vous de ce site ? Je serais heureux de lire vos commentaires juste en-dessous !

Pourquoi je quitte Booking.com
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur Yann Bricombert

Yann Bricombert est le fondateur du site ProprietaireLibre.fr qui aide les propriétaires et les managers de locations de vacances (maisons, appartements, gîtes, chambres d'hôtes) à générer plus de réservations directes et à réussir leur location saisonnière.

suivez-moi sur:
  • Claude dit :

    Bonjour Monsieur, je me suis également inscrit sur Booking.com il y a 6 mois environ pour y faire la promotion d’un appartement que je mets en location en Espagne. Cela a commencé en fanfare: 3 réservations le même jour… toutes annulée le lendemain. J’avais préparé mon calendrier et mes tarifs pour les 12 mois à venir. Résultat, une dame a demandé à louer tout le moins d’août… 2020 au prix par défaut, soit 38 euros (tarif basse saison) au lieu de 105. J’ai immédiatement réagi et booking.com m’a répondu que je pouvais annuler la réservation… mais que les gens devaient être relogés dans un lieu équivalent et que la différence de prix serait à mes frais!!! Je leur ai dit qu’ils n’avaient qu’à consulter mes prix pour août 2018 pour voir que je disais vrai, mais pas moyen de les faire changer d’avis. A présent, je voudrais quitter définitivement ce site, mais la procédure n’est pas claire du tout. Bonne journée.

  • Piot dit :

    Pareil je suis sur booking et airbnb
    Y a du bien et du mauvais dans les 2.
    Booking tu peux pas rédiger ton annonce du coup les déçus t allume en commentaires pas justifier. Et ils se croient trop à l hôtel ( exemple laisse les papiers au sol, vaisselle sale…)
    Airbnb c est des remords exigeants qui veulent le luxe au prix du formule un. Donc c est souvent compliqué aussi!
    Et ça me soule que airbnb accepte des commentaires faux malgré un signalement

    Qui a essayé tripadvisor????

  • magaly dit :

    Bonjour,
    Nous avons aussi un gîte sur Booking et nous avons les numéro de carte bancaire de nos clients en cas de dégâts ou de non présentation .
    ensuite nous pouvons utiliser STRIPE qui un tpe virtuel très simple sans abonnement.

  • magaly dit :

    nous aussi , nous sommes chambres d’hôtes en Dordogne et nous n ‘en pouvons plus de Booking.
    Que de la clientèle hôtelière qui se croit tout permis et surtout pas du tout dans notre concept de convivialité .
    Je cherche désespérément une alternative afin de pouvoir continuer notre activité sans cette clientèle que nous ne pouvons plus supporter

  • Merci Meradi pour ce témoignage.
    Peut-être faudra-t-il envisager de recruter un concierge qui s’occuperait de récolter la caution que Booking ne gère pas? Qu’en pensez-vous?

  • meradi dit :

    salut, moi je suis sur booking que je déteste et sur airbnb
    sur booking j’ai énormément de réservation 80 % je dirait donc je ne peut pas pour l’instant m’en passer mai j’en rêve….j’ai un mal fou à recevoir la caution de 200 € que je demande à mes voyageurs par virement avant leurs arriver , j’ai mis en place une entrée autonome par boitier à clefs pour ne pas être esclave de mes voyageurs et poiroté à les attendre , et c’est booking qui gère le paiement de mes réservation mai pas la caution sa ils s’en fiche ont doit ce démerder pour la caution , et les clients trouve toujours des excuses pour ne pas la donner
    et comme c’est booking qui gère mes paiement je n’est pas accès à leurs infos de carte bancaires donc je ne peut pas les débitée de la caution…sinon il faudrais que je gère le paiement des réservation et la j’aurai les numéro de carte mai ce serait pour moi trop compliquer .
    les gens déteste faire des virements , ils me propose de me payer en liquide mai moi je ne met jamais les pieds dans mes appartements mon choix c’est d’etre libre et de tout déléguer donc
    souvent je dois prendre le risque de laisser les clients dans mes appart sans caution…
    donc airbnb est bien mieux car eux au moins ils gère la caution…mai malheureusement ils ne me fournisse que 20 % de résa donc voila…et sur booking ont ne peut pas donner de commentaires et c’est injuste parfois ont ce prend un commentaire totalement hallucinant qui n’a rien de vrai et ont peut juste après validation du service de booking y répondre . en tout cas il ne faut pas être nerveux sinon booking peut te rendre cinglé… ….au fait je suis français mai je loue des appartement sur bruxelles en centre ville ….

  • Yann dit :

    Salut et merci pour ton message,
    CQFD ! Cela dépend du lieu où se situe la location. Il faut savoir que certains sites d’annonces sont plus efficaces dans certaines villes ou secteurs (mer, campagne, montagne) que d’autres.
    D’où l’intérêt quand on est propriétaire de développer sa propre stratégie INDEPENDANTE des grands sites, d’être autonome pour son marketing et pouvoir maîtriser de A à Z ses règles du jeu. C’est POSSIBLE et ce que nous expérimentons ensemble sur Propriétaire Libre 😉
    As-tu une question par rapport à cela pour laquelle je pourrais t’aider ?

  • Fil Voyage dit :

    Je me suis inscrite sur booking pour boucher mes trous …. mais déjà quelqu’un a réservé pour annuler deux semaines après … sans un mot alors que moi je lui avais envoyé un petit message … donc première déconvenue … j’ai remarqué aussi que je n’avais pas tant que ça de réservations via booking … par rapport à ce que tout le monde dit … DOnc , j’ai carrément changé les options d’annulation : chez moi on n’annule pas comme on veut sans frais car j’y perd beaucoup finalement . je ne suis pas un hôtel !

    Bah depuis plusieurs moi , aucune réservation par booking . Et je m’en fous , car je remplis bien quand même pour une première année . Je ne vois pas où est le super taux de remplissage de booking …

  • Merci Merry, j’aurai besoin de vos encouragements 😉

  • Merry dit :

    Salut
    Tu a vraiment des C……s de virer Booking. Pour moi c’est 95% de mes sera.
    Si non je suis d’accord avec toi, c’est du n’importe quoi puis ce que ce n’est pas nous qui rédigeons l’annonce.
    J’ai le même problème avec un canapé convertible a la place d’un lit…

  • Merry dit :

    Bonjour
    Tu est sacrément gonflé de les avoir vires malgres que je doit d’accord avec toi
    Pour moi c’est 95% de mes réservations

  • >

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des articles et vidéos sur le thème de la location saisonnière et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer