Propriétaire Libre, le blog
Partages

Reprendre la main en basse saison ? Voici comment

​Comment louer en basse saison ? Sur Airbnb ou sur son propre site internet, voici 2 conseils pour louer plus pendant les périodes creuses.

More...

Transcription intégrale de la vidéo

Salut, c’est Yann,

Et dans cette vidéo, je vais continuer à parler avec vous de : « Comment louer en basse saison  ».

Alors, ça vous arrive peut-être là de chez vous, en ce moment : vous avez peut-être moins de réservations, moins de contacts, moins de personnes qui visitent votre site, moins de personnes qui visitent votre annonce Airbnb. Et peut-être que vous n’arrivez pas forcément à savoir comment les personnes arrivent chez vous ou peut-être qu’au téléphone, vous n’arrivez pas vraiment à faire en sorte qu’ils réservent chez vous et pas chez le voisin.

Et je voulais juste partager avec vous quelques petites astuces ou en tout cas vous faire prendre conscience que c’est possible aujourd’hui en 2016 - 2017 d’avoir des résultats, de continuer à avoir des locations qui arrivent tous les jours, tous les jours ou tous les mois, si vous louez toute l’année par exemple. Et donc, je voulais partager ça avec vous.

Alors la première – j’en ai fait plusieurs vidéos – si vous avez vu les précédentes vidéos, il y a de ça quelques jours, je vous parlais notamment de : comment utiliser les titres et comment peaufiner les titres de votre annonce ? Comment réaliser aussi de meilleures photos ? Et aujourd’hui, je voudrais voir avec vous comment utiliser finalement ce que vous avez déjà. Parce que c’est beaucoup plus facile d’avoir plus de réservations avec… finalement avec un petit peu moins de travail. C’est-à-dire que vous n’allez pas forcément devoir trouver toujours de nouveaux locataires.

Et ça, c’est vraiment une chose hyper importante que peu de gens appliquent dans leur location saisonnière. Et ils veulent toujours, par exemple… - déjà, ils ne savent pas trop comment faire - mais si vous vous demandez comment avoir plus de réservations, et bien il y a un petit truc quand même à savoir et je vais vous en parler dans cette vidéo.

Alors, la chose à savoir, c’est qu’en fait… la première chose, c’est que vous pouvez avoir effectivement plus de trafic, plus de visiteurs sur votre annonce. Le souci de ça, c’est que ça va demander beaucoup de temps à mettre en place en fait. C’est beaucoup d’investissement qui vont vous demander plusieurs jours, voire peut-être plusieurs semaines. Enfin, plusieurs jours si vous prenez les bonnes méthodes, mais plusieurs semaines sans doute, voire plusieurs mois si vous démarrez et que vous n’avez pas vraiment de plan d’action. Et le souci de ça, c’est qu’en fait quand on loue, souvent, on a besoin de réservations rapidement. Et là, vous voyez, on est en mois de décembre, peut-être que vous, vous avez besoin de louer rapidement au mois de décembre ou en janvier ou avant le début de la saison. Et peut-être que vous avez envie de louer rapidement. Et le souci, c’est qu’encore une fois, pour acquérir, pour avoir plus de visiteurs, ça prend du temps. Si vous voulez par exemple et que vous avez lancé une annonce sur un site d’annonce, en appliquant les conseils dont je vous ai parlé dans les précédentes vidéos.

Et d’ailleurs, je vous invite à télécharger le pack de ressources gratuites que vous retrouvez sous cette vidéo en cliquant sur le « i » comme info qui est juste au-dessus ou dans le lien sous la vidéo. Vous allez pouvoir recevoir le pack de ressources gratuites avec des contrats, des formations gratuites, tout un tas de ressources qui vous permettent d’avancer ou de démarrer la location saisonnière si c’est votre souhait ou votre cas.

Et pour continuer là-dessus, l’idée, c’est quoi ? L’idée, c’est que pour acquérir du trafic, c’est long, ça prend du temps. En revanche, ce que vous pouvez faire, c’est déjà faire en sorte qu’il y ait plus de personnes qui vous contactent, qui réservent après vous avoir contacté.

Je m’explique, ça veut dire qu’il faut que vous puissiez augmenter ce qu’on appelle votre taux de conversion, c’est-à-dire le nombre de personnes qui finalement vont vraiment réserver chez vous, qui vous ont contacté, qui vous ont peut-être envoyé un mail via un fil de discussion sur Airbnb ou qui vous ont peut-être envoyé une demande par e-mail ou qui vous ont peut-être appelé. Enfin bref, tout ce type de personnes là, qui vous ont contacté et que vous n’avez peut-être pas réussi en fait à convaincre.

Et ça, c’est un argument, un élément qui est vraiment très important et souvent, on n’a pas vraiment conscience de ça. On se dit, mais finalement si les gens ne réservent pas, c’est peut-être parce que mon annonce, elle n’est pas bien ou que voilà, enfin, on ne sait pas trop pourquoi au fait, on est un petit peu déstabilisé par rapport à ça.

Et moi, je voulais vous apporter juste quelques clés là-dessus. Et donc, par exemple ce que vous pouvez faire, c’est améliorer votre contact par téléphone. Ça, c’est un truc quand même qui est énorme. C’est-à-dire qu’avant qu’il y ait internet, mes réservations se faisaient souvent par téléphone. Les personnes appelaient le gîte en cherchant dans les offices de tourisme, en cherchant sur le Bottin et ils appelaient comme ça, le gîte et demandaient est-ce que vous êtes disponible ou pas. Et la réservation se faisait comme ça au téléphone. Et si la personne était agréable, était sympa, répondait aussi aux questions ou aux interrogations, aux contraintes qu’ils avaient en tête, effectivement, la réservation se faisait.

Et aujourd’hui, le souci, c’est qu’avec internet - enfin ce n’est pas un souci, c’est même un avantage - mais Internet a fait voler en éclat tout ça. Donc aujourd’hui, c’est très facile de réserver en un clic sa prochaine destination de vacances, son prochain hébergement de vacances. Le problème, c’est qu’on n’a plus du tout la main sur la réservation, c’est tout un tas d’algorithmes qui gère ça pour nous. Alors avec plus ou moins d’efficacité, plus ou moins de transparence, plus ou moins d’éthique aussi, bref, souvent, on est complètement… en fait, on laisse notre location entre les mains d’un autre.

Et moi, ce que j’essaye de promouvoir au sein du blog Propriétaire Libre, c’est justement de reprendre le contrôle de sa location de vacances, de reprendre le contrôle de sa communication, de reprendre le contrôle de finalement la façon dont on va communiquer avec les voyageurs qui vont venir, qui vont être intéressés pour venir visiter notre location. Donc ça, ça passe par quoi concrètement ?

Il va falloir vraiment reprendre en main votre discours par téléphone. Un truc tout bête, mais déjà la première façon de reprendre en main, c’est tout simplement de décrocher le téléphone et ça peut paraître vraiment quelque chose d’absolument évident, c’est une lapalissade de dire ça, mais pour obtenir une réservation, il faut répondre au téléphone. Et j’en discute vraiment avec beaucoup de propriétaires ou d’acteurs du métier, enfin de personnes, d’utilisateurs. J’en discutais pas plus tard que vendredi avec un ami qui me disait que lui, il était parti avec son ami en Italie, je crois, à Rome, et ils étaient restés absolument stupéfaits, ils avaient essayé de contacter le propriétaire d’une location et ils n’avaient jamais eu de réponse.

Donc, c’est quand même incroyable, il faut évidemment répondre au téléphone et si possible répondre rapidement. Si vous n’êtes pas disponible et que vous êtes en voiture, ça peut arriver d’être en voiture, on peut être en train de faire ses courses, on peut être en train de faire plein de choses, on peut être au cinéma - que sais-je, on a aussi une vie, il n’y a pas de souci. Mais il vaut mieux essayer quand même de répondre rapidement, le plus rapidement possible aux demandes de voyageurs.

Et il y a pour ça une statistique qui nous aide, c’est de dire que : si vous répondez dans l’heure ou même dans les quinze minutes qui suivent une réservation, une demande d’information, vous augmentez drastiquement vos chances de convertir et de convaincre la personne. Tout simplement parce qu’elle aura vu que vous n’êtes pas un robot, vous n’êtes pas juste une personne qui recherche, qui ne fait pas attention aux demandes des gens. Vous êtes là, vous répondez, alors peut-être que vous n’avez pas de disponibilité ou peut-être que la réservation ne va pas se faire, mais au moins il y a un contact humain. Ça, c’est hyper important, c’est de garder ce contact humain.

Bon voilà, c’était juste une petite anecdote. Oui, de répondre au téléphone ça peut paraître absolument dingue. Enfin, je veux dire, peut-être que vous vous dites « Pourquoi il nous fait cette vidéo pour nous dire qu’il faut répondre au téléphone », mais ce n’est pas simplement répondre au téléphone, c’est juste de se dire qu’on a un pouvoir su les choses. Peut-être qu’on a un peu perdu ce sens-là aujourd’hui, parce qu’il y a beaucoup d’outils, de plateformes, on se dit que c’est hyper facile, etc. mais peut-être que vous, dans votre situation, vous vous rendez compte que c’est peut-être plus difficile qu’avant, qu’il y a peut-être plus de concurrences qu’avant, qu’ il faut sortir du lot, qu’il faut vraiment se diversifier, mais peut-être que vous ne savez pas comment ça marche.

Et moi, ce que j’essaye de monter, ce que j’ai pu tester, à chaque fois, j’ai un numéro avec moi - j’ai toujours mon téléphone avec moi, ça il n’y a pas de souci - mais ça m’arrive aussi de louper un appel et j’essaye toujours de rappeler le plus rapidement possible. En tout cas, j’ai mis en place… par mail, par exemple, d’avoir toujours un contact par mail avec les personnes, de leur répondre rapidement. Je n’arrive plus à parler, j’ai beaucoup parlé, je vais terminer la vidéo.

Donc, juste pour dire qu’il faut essayer d’être le plus réactif possible. Donc, n’hésitez pas à télécharger le pack de ressources qui vous permet d’avoir les bases pour démarrer en location saisonnière en cliquant sur le « i » comme info qui se balade là-haut, si vous avez regardé la vidéo sur YouTube ou sous l’article si vous lisez l’article, si vous regardez la vidéo sur le blog. Donc, ça, c’est encore un conseil – je vous ai donné pas mal de conseils sur « Comment louer en basse saison ? ».

Voilà, je vous dis à demain pour une prochaine vidéo. Salut !

About the Author Yann Bricombert

Yann Bricombert est le créateur de Propriétaire libre, un site internet de ressources et de conseils qui aident les propriétaires et les managers de locations de vacances (maisons, appartements, gîtes, chambres d'hôtes) à générer plus de réservations.

follow me on:

Leave a Comment: