Louer son gîte en basse saison sans brader ses prix

Share

Une chose à laquelle 99,9999999% des propriétaires de gîtes oublient de penser lorsqu’arrive la basse saison:

Quand les réservations commencent à fondre comme neige au soleil

(je n’ai jamais compris cette expression… on ne dit pas geler comme des braises au frigo)

Quand les locataires se font rares, comme c’est peut-être le cas pour vous aujourd’hui.

louer-en-basse-saison-sans-brader-ses-prix-gite

Ce que font de bonne foi la majorité de ces loueurs?

Ils regardent leur calendrier de réservation se vider,

En essayant de trouver ce qu’ils pourraient faire pour le remplir.

Et garnir leur compte en banque.

Mais aussi pour diminuer leur niveau de stress – ce dont personne ne prend la peine de se soucier

(et encore moins ceux qui vous « vendent » l’idée de créer un gîte, qui se gardent bien de parler de ça

…alors que oui, quand on débute notamment, on peut avoir quelques sueurs froides sur comment louer, sécuriser sa location, comment ne pas être submergé par le poids des tâches etc.)

Ils constatent que d’un coup, le nombre de demandes de séjour s’effondre.

Que les contacts sont moins fréquents.

Et que, forcément, ça se passe moins bien pour leur compte courant.

Sauf que derrière, ils ont un crédit sur le dos.

Une maison à rembourser à côté.

Ils se sont endettés pour leurs enfants.

Avec une retraite minuscule.

Ou des charges à payer tous les mois.

Et d’un côté, ils ont le souvenir d’une saison florissante l’été

avec des semaines bien remplies et un beau calendrier tout rouge.

Mais de l’autre, c’est le désert complet du mois d’octobre

avec le téléphone passé en mode « je fais des mots-croisés tellement la demande est faible ».

Heureusement,

une fraction de ces propriétaires ont pris leur avenir en main.

Ils ont compris une chose:

Ils ont compris qu’agir sur le prix de leur location

les aiderait à louer plus pendant les périodes creuses

(je ne parle pas seulement du tarif, mais de toute la structure qui va avec:

  • durée minimum
  • prix à la semaine
  • prix pour des courts séjours
  • prix haute et basse saison
  • et bien sûr le tarif à la nuitée
  • etc.)

Certains utilisent même des outils en ligne faits pour ça

comme les suggestions de prix d’Airbnb.

Sans parler de ces nouveaux logiciels « intelligents » arrivent sur le marché tous les ans (j’en connais au moins cinq ou six).

Astuce: Si vous utilisez le site AirDna, cela vous donne une bonne vision du marché des annonces sur le site Airbnb.

Le gros problème?

C’est que la plupart de ces outils vous donnent un conseil de prix

qui n’a pas grande valeur… si vous n’avez pas l’essentiel.

Et l’essentiel, ce n’est pas la technique.

Ce n’est pas de savoir si c’est 77€ ou 78 € la nuit.

Ni même de savoir si c’est à la nuit ou au week-end.

Bien sûr, tout ça est très important, mais…

La technique ne remplacera JAMAIS la connaissance de vos voyageurs et l’expertise de votre marché.

Vous allez dire que je rabache,

mais je trouve ça tellement important (et efficace) de passer du temps là-dessus

plutôt que chercher des solutions miracles pour louer plus.

Que je me permets d’insister un peu.

D’autant que je dois être le seul à le dire aussi souvent sur le oueb.

Un autre exemple:

J’ai eu l’opportunité de rencontrer le responsable Europe d’Airbnb

il y a seulement quelques jours.

Il s’exprimait devant 200 experts de la location de vacances du monde entier.

Passionnant le type.

Mais lorsqu’il a été interrogé sur la fiabilité de l’outil d’optimisation de prix développé par la plateforme,

devinez ce qu’a répondu Robin Clifford?

« Notre outil est encore imparfait, nous y travaillons ».

Edifiant, n’est-ce pas?

Autrement dit:

Confier la gestion de ses tarifs à un logiciel « imparfait », c’est comme donner les clés de sa maison à un mec bourré.

On est à peu près certain de la retrouver dans un sale état.

En plus de ne pas dormir sur ses deux oreilles.

A l’inverse, TOUS les champions olympiques de la location saisonnière que j’ai rencontrés ajustent leurs tarifs, compilent plusieurs stratégies de yield management, font des promotions et des offres flash, pour louer tout au long de l’année.

J’ai créé un plan d’action, une méthode étape par étape pour vous aider à trouver le prix idéal pour louer un maximum. Ce n’est pas l’outil magique (il n’existe pas) qui va vous promettre ce qu’il ne pourra pas tenir.

En revanche oui, je vous explique des stratégies et des outils jamais révélés, qui vont vous permettre de déterminer le tarif exact qui suscitera plus de réservations que la plupart de vos concurrents.

Plus que la dernière technique à la mode (les modes, elles passent), vous aurez la structure, la stratégie qu’il y a derrière.

Pour encaisser encore et encore.

Cette méthode, vous pouvez la retrouver à partir de la semaine prochaine dans la Master School, mon seul et unique programme de formation sur lequel je bosse depuis cet été. Il sera accessible au grand public dans quelques jours.

Vous pouvez sécuriser une réduction de -40% sur le prix public jusqu’à demain soir vendredi minuit.

Il suffit pour ça de rejoindre la liste Premium : vous serez informé avant tout le monde de l’ouverture du programme, et recevrez un article bonus sur comment booster ses réservations en moins de 30 minutes par jour + un bonus surprise.

Cette offre prend fin demain soir, avant le début du week-end.

Yann

About the Author Yann Bricombert

Yann Bricombert est le fondateur du site ProprietaireLibre.fr qui aide les propriétaires et les managers de locations de vacances (maisons, appartements, gîtes, chambres d'hôtes) à générer plus de réservations directes et à réussir leur location saisonnière.

follow me on:

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des articles et vidéos sur le thème de la location saisonnière et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer