Maison saccagée sur Airbnb : 14 conseils pour éviter une telle galère

Maison saccagée sur Airbnb : 14 conseils pour éviter une telle galère

C'est sans doute l'un des pires cauchemars pour qui loue son logement sur Airbnb, Booking.com ou Abritel : retrouver son appartement ou sa maison saccagée.

More...

  • Que faire dans une telle situation?
  • Est-il possible d'éviter les dégradations?
  •  Quels sont les voies de recours en cas d'incident?
  • Comment louer l'esprit tranquille?
  • Quelles sont les garanties pour l'hôte?

Plus loin dans cet article, je vais vous partager une checklist de 14 conseils pour réduire le risque de dégradations, et bien réagir dans le cas où votre bien serait malheureusement saccagé.

Leur maison louée sur Airbnb près de Rennes ravagée

Des détritus qui jonchent le sol, meubles et chaises retournés, miroirs brisés, objets personnels malmenés, canettes de soda et pizza sur les tables…

Maria et Julien, un couple de Sainte-Colombe, près de Rennes (Ile-et-Vilaine), ont retrouvé leur maison dans un état pitoyable. Partis en week-end, ils l'ont louée sur Airbnb pour le Jour de l'an. Ils ont été prévenus par des voisins que 40 personnes s'y trouvaient pour le réveillon, nous apprend le journal Ouest-France.

« Le frigo ne marche plus, le lave-vaisselle est cassé, le canapé a été démonté, une partie était à l’étage. Le petit lit de ma fille était dans la baignoire… La douche est descellée, un carreau est cassé. Ils ont arraché le lustre du salon. C’est l’horreur ».

Marina est à bout. « Même Plume, le poisson rouge de ma fille est décédé »

L'article relate que le couple et ses deux enfants, Ines, 7 ans, et Leïla, 4 ans, ont dû trouver un autre appartement de courte durée. Le temps sans doute que les artisans remettent la maison en état. « Il y a a pour plusieurs milliers d'euros ».

Le calvaire de Julien et Maria n'est pas le premier. D'autres propriétaires ont raconté leur mésaventure avec des locataires peu scrupuleux.

14 conseils pour sécuriser votre location courte durée

etat-des-lieux-airbnb-rawpixel.com-Unsplash

Le but de cet article n'est ni d'effrayer, ni de mettre les questions sous le tapis, encore moins de jeter la pierre… Mais plutôt de vous donner les cartes en main et les bonnes pratiques pour louer.

Car si ces cas sont spectaculaires, ils ne représentent - et heureusement - qu'une minorité des réservations de locations de vacances. Airbnb ne se prive pas de le rappeler d'ailleurs.

La plupart du temps, rappelons-le, les vacanciers sont des personnes respectueuses des lieux, qui se tiennent aux règles édictées avec le propriétaire lors de la transaction (et/ou contrat).

Reste cette question : peut-on oui ou non éviter les dégradations de son logement, lorsqu'il est loué sur des sites comme Airbnb, Booking.com, Abritel, ou Le Bon Coin? 

Sans promettre ici le risque zéro, il existe néanmoins des règles non-écrites à connaître absolument lorsqu'on démarre la location courte durée. Je les ai regroupées dans cette checklist de 14 conseils.

1. Avoir sa propre assurance propriétaire

On ne le répètera jamais assez sur ce blog. Avoir une assurance location saisonnière est indispensable pour louer sur Airbnb. Si vous n'occupez pas le bien, il vous faudra une assurance PNO (propriétaire non occupant). Il est recommandé de faire appel à des assureurs spécialisés dans l'hébergement touristique, mais au minimum vous devez contacter votre propre assurance habitation.

2. Faire signer un état des lieux

Faire un état des lieux d'entrée et de sortie des locataires est fortement recommandé, même si aucun texte de loi en France ne le rend obligatoire.

Car oui, cela vous demande 10, 15 voire 20 minutes de votre temps, mais c'est la seule façon de constater l'état dans lequel le bien a été loué au départ. En plus, c'est une preuve de sérieux et cela dissuade toujours davantage les visiteurs indélicats.

Maintenant, ce sérieux n'empêche pas l'empathie ni la courtoisie. Vous pouvez rendre ce moment agréable en racontant des anecdotes sur tel ou tel objet ou pièce de la maison.

Attention toutefois à ne pas lasser vos invités : l'état des lieux doit être fait dans un temps limité. N'oubliez pas que vos locataires ont peut-être fait un long voyage, ils n'ont pas envie de vous entendre pendant des heures ! Soyez efficace, bref, et amical. Ils vous en seront reconnaissants.

3. Une caution juste… et dissuasive

La caution (aussi appelé dépôt de garantie) est une somme laissée par vos voyageurs lors de la remise des clés et dont le but est de couvrir d'éventuels dommages. 

Le montant de cette "épée de Damoclès" est laissé à la libre appréciation du loueur, et il est parfois difficile de savoir combien demander. Il est conseillé de bien évaluer la valeur de vos biens matériels, et d'étudier la concurrence.

4. Avoir des prix à la nuitée cohérents

Cela peut vous paraître surprenant, mais des tarifs ajustés et cohérents jouent en votre faveur. Je m'explique : si vous louez trop peu cher, vous allez attirer chez vous certaines personnes qui ne recherchent que des prix bas. Certaines d'entre elles auront de bonnes raisons (économique), mais d'autres pour des motifs beaucoup moins enviables… 

En conséquence, il est primordial d'établir une gamme de prix, qui évolue en fonction de la période de l'année à laquelle vous louez. Par exemple, vous devriez songer à augmenter vos prix pendant les vacances ou les jours fériés. 

​5. Gare aux réservations de dernière minute 

Sans tomber dans la paranoïa, méfiez-vous des demandes de réservation de toute dernière minute. Un message envoyé 12h avant l'arrivée, "Nous sommes un groupe d'amis qui recherchent une location pour passer un week-end sympa…", devrait vous inciter à vérifier le profil de vos voyageurs et leurs commentaires, et demander quelques précisions écrites. Vous pouvez aussi désactiver la réservation instantanée si vous n'avez personne sur place pendant le séjour.

6. Faut-il louer ou pas le 31 décembre ?

fete-airbnb

Vous le savez sans doute, la nuit du 31 décembre au 1er janvier est traditionnellement celle où les amis se retrouvent pour faire la fête 😉 Jusque là rien d'anormal, sauf que vous n'aimeriez pas que le lieu de cette fiesta soit votre salon…

Vous pouvez donc : soit désactiver la réservation instantanée, soit rendre ces dates indisponibles. Oui c'est radical, mais ça marche!

7. Prévenir ses voisins

Le voisinage peut être un bon allié. Si vous avez un voisin ou une voisine de confiance, prévenez-le que des invités séjourneront chez vous pendant une certaine période. S'il entend quelque chose d'anormal, vous serez prévenus. N'oubliez pas de le signaler à vos voyageurs…

8. Utiliser un détecteur de bruit

detecteur-bruit-airbnb

Il existe aujourd'hui des détecteurs de bruit en vente sur le marché qui vous alertent sur votre smartphone lorsqu'un seuil de décibels est dépassé dans votre logement.

D'autres comme ce boîtier vous envoient une notification lorsque le nombre de téléphones portables concentrés dans la pièce est trop élevé (ce qui peut être le signe qu'une fête bât son plein)!

9. Prendre des photos / vidéos

A partir de maintenant dans cet article, nous allons voir quels sont les bons réflexes à adopter si, malgré tous ces conseils, il vous arrive une dégradation majeur dans votre appartement.

La première chose à faire, c'est de res-pi-rer. Vous avez subi un choc émotionnel et c'est normal de se sentir mal à l'aise dans une telle situation. Maintenant, en tant que personne responsable, vous devez laisser vos émotions de côté pour agir efficacement. Les points suivant vous y aideront.

Parmi les premières étapes, vous devriez penser à prendre des photos de votre logement saccagé. Pour chaque pièce et sous des angles différents. Pas besoin d'être un photographe pro, votre smartphone suffit. Si possible, prenez aussi des vidéos. Cela servira de preuve pour votre assurance, Airbnb, mais aussi pour le dépôt de plainte.

10. Déposer plainte

Il est recommandé de déposer plainte auprès de votre commissariat de police ou votre gendarmerie pour formaliser l'incident. Venez avec vos photos, soit sur votre téléphone portable, sur une clé USB ou imprimées au format papier.

11. Contacter Airbnb

Dès que vous avez connaissance d'un dommage majeur, prévenez tout de suite le service client Airbnb. Vous pouvez les joindre au +33 1 84 88 40 00 ou en vous rendant dans la rubrique Centre de résolutions sur le site. En tant que loueur, vous avez 14 jours pour demander une retenue sur caution. Si vous êtes voyageur, ce délai est de 60 jours.

12. Contacter son assurance

Nous l'avons vu plus haut dans cet article, disposer de sa propre assurance est indispensable. Ne comptez pas uniquement sur la garantie hôte Airbnb de 800 000 €, qui en réalité est très difficile à obtenir. Dès qu'un incident se produit, vous devez donc prendre contact au plus vite avec votre assureur afin d'ouvrir un dossier et faire venir un expert.

13. Contacter les médias

Cela peut vous paraître étrange comme démarche, mais médiatiser votre histoire peut vous aider à appuyer vos démarches, faire pression en votre faveur et accélérer le traitement de votre dossier.

Souvenez-vous des mésaventures citées plus haut : elles ont eu un écho important parce que la presse et des journalistes s'y sont intéressés. Prenez le temps d'y réfléchir. 

14. Faire jouer la solidarité

Vos amis, la famille, vos collègues… peuvent vous venir en aide. Certains loueurs font appel à la générosité du public en ouvrant une cagnotte sur Le Pot commun. Surtout ne restez pas seul avec cette histoire.

En résumé

  • Personne n'est à l'abri d'une mauvaise expérience avec des locataires sur Airbnb, Booking.com et tous les autres plateformes pour loue son logement.
  • Si le risque zéro n'existe pas, il y a des mesures simples et efficaces à prendre pour réduire ce risque au maximum.
  • Prenez les devants ! Appliquez la liste des 14 conseils listés dans cet article pour vous prémunir d'un incident, ou réagir efficacement si jamais vous retrouvez votre appartement saccagé.

J'aimerais vous entendre…

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire ci-dessous…

A très vite, et bonnes locations !
Yann

Recherches utilisées pour trouver cet article :airbnb saccagé,etat des lieux airbnb

A propos de l'auteur Yann Bricombert

Yann Bricombert est le fondateur du site ProprietaireLibre.fr qui aide les propriétaires et les managers de locations de vacances (maisons, appartements, gîtes, chambres d'hôtes) à générer plus de réservations directes et à réussir leur location saisonnière.

suivez-moi sur:
  • bris dit :

    je viens de lire ton article sur la maison de rennes saccagé. Il faut savoir que certaines assurance PNO n ‘assure plus la location saisonnière. Connais tu une assurance specialise en location saisonnière car l ‘assurance airbnb privilégie la négociation et ne rembourse pas bien, merci de ton aide. erick

  • Catherine dit :

    Merci pour cet article bien intéressant.

    Pour ma part, je me suis bien gardée de louer le 31 décembre (le 24/25 décembre aussi, mais plus dans l’idée d’être tranquille à la maison).

    Est-ce que tu connais des situations où Airbnb a remboursé les dommages causés par les mauvais locataires?

    Merci pour ton blog
    Catherine

  • >

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des articles et vidéos sur le thème de la location saisonnière et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer