Comment mettre son appart sur Airbnb avec Maxime

Comment mettre son appart sur Airbnb, avec Maxime

Dans cette nouvelle vidéo, j’aide Maxime à démarrer la location de son appartement sur Airbnb en lui donnant quelques conseils pour son annonce.

Yann : Maxime, bonjour ! 

Maxime : Bonjour à toi, tu vas bien ? 

Yann : Ecoute, ça va nickel, super !  

Pour vous qui nous regardez, qui nous écoutez, donc Maxime, c’est un ami que j’ai rencontré il y a pas très longtemps à Biarritz. Et il m’a demandé – puisque je lui ai un peu parlé de la location courte durée, je lui ai expliqué quelle était mon histoire, on a parlé ce matin  – et il m’a demandé si je pouvais regarder son annonce Airbnb pour voir ce qui allait et ce qui n’allait pas. Et du coup, c’est ce qu’on va faire là, en live. 

Je vous préviens, c’est totalement de l’impro. J’ai à peine regardé son annonce, mais bon, je pense que… 

Maxime : Elle est faite là donc… 

Yann : Mais écoute, on part comme ça, puis on verra après. 

Maxime : C’est ma toute première, donc j’imagine qu’il y a plein plein plein d’erreurs partout, mais voilà, c’est pour ça que ton expertise est très importante.  

Yann : C’est le but ! Ecoute, ce qu’on va faire c’est que je vais partager mon écran et on va se loger sur ton annonce tout simplement.  

Maxime : OK ! 

Yann : On va faire ça. 

Maxime : Il te faut l’adresse ? Non, je te l’ai envoyé. 

Yann : J’ai l’adresse, c’est bon. Est-ce que tu vois mon écran là ? 

Maxime : Oui ! 

Yann : Super ! On va le faire tout de suite. En fait, on ne va même pas faire ça, on va faire un truc tout con, on va se mettre à la place du voyageur. 

Maxime : Carrément ! 

Yann : Donc, là on va taper tout simplement, donc toi tu as une location à Pornichet. 

Maxime : Voilà, en fait c’est la location dans laquelle je suis moi-même locataire. 

Yann : Ok ! 

Maxime : Alors, j’ai regardé les textes et tout et c’est autorisé depuis 2014. Si c’est un appart que j’ai depuis avant 2014, on a le droit de faire de la sous-loc. Et puis même, il suffit de demander l’avis au propriétaire, il est d’accord. Je regarde juste sur les assurances s’il y a un truc à faire, mais apparemment, pas forcément. 

Yann : Oui, il faut que tu sois assuré en habitation classique. 

Maxime : Oui, voilà, c’est le cas donc, a priori, c’est vraiment facile. 

Yann : Bon, c’est cool. Et du coup est-ce que tu as contacté ton propriétaire ? Comment tu lui en as parlé ? Est-ce que c’était formalisé ou pas du tout ? 

Maxime : Je lui ai envoyé un texto, je lui ai demandé, parce qu’on devait parler il y a longtemps de ça. Je lui avais dit que j’allais partir mais que je pouvais m’occuper pour lui du roulement. Puisqu’on s’entend bien. Si tu veux, je l’apprécie cet homme, donc je ne veux pas l’embêter, je veux qu’on s’entende le mieux possible, et je lui ai dit que moi je voulais partir le plus vite possible et que du coup, je ne voulais pas attendre un préavis, mais que par contre, il ne faut pas que lui… il ne faut pas qu’il ait un manque à gagner si tu veux.  

Eh bien, je pouvais m’occuper de le louer, le temps que lui trouve quelqu’un d’autre. Et je lui ai parlé d’Airbnb, puis c’est là qu’il m’avait dit : si tu veux louer sur Airbnb, tu le fais. Et c’était resté comme ça. En suspens. Et là, je lui ai juste envoyé un texto, je lui ai demandé s’il était toujours d’accord pour que je le loue sur Airbnb, et il m’a répondu oui, s’il y a une assurance.  

Yann : Super alors, c’est une excellente façon de faire, toujours formaliser quand même à l’écrit. Je ne sais pas du tout où tu as trouvé cette idée-là, mais on en avait parlé rapidement et je t’avais dit effectivement de le faire quand même à l’écrit. 

Maxime : Et donc j’ai fait par texto, alors je ne sais pas si c’est très officiel, mais au moins c’est un écrit en effet. 

Yann : Oui, ça marche aussi. 

Maxime : Et après, pourquoi pas, je traite en avenant, tu vois, si je le laisse en location très longtemps, je pourrais faire un avenant sur mon bail.  

Yann : Oui, très bonne idée, bien sûr, complètement. 

Maxime : Donc, il le sous-loue et puis basta quoi. 

Yann : Oui, exact.  

Ecoute, on va démarrer ! Alors, là, je vais juste taper Pornichet dans la barre de recherche d’Airbnb, ici, et je fais applique. Et donc, maintenant, il me sort toutes les locations qui existent, tous les apparts qui existent sur la région, sur la ville. 

Maxime : Et bien moi, c’est pile le deuxième. 

Yann : Et donc, évidemment, la bonne nouvelle pour toi, c’est que tu es en deuxième position, ce qui est excellent. 

Maxime : C’est énorme d’ailleurs. 

Yann : Tu avais déjà vu ça ou pas ?  

Maxime : Non, je ne l’ai pas vu non. J’ai cherché ma propre annonce hier, je ne l’ai pas trouvé tout de suite, mais peut-être parce que j’étais logué, je ne sais pas trop. 

Yann : Oui, je suis en navigation privée, oui. 

Maxime : En plus, oui. Et bien super, c’est une bonne nouvelle ça. 

Yann : Donc, quand même, on commence par une bonne nouvelle tout de suite. 

Maxime : Impec ! Ok ! 

Yann : Donc, voilà ! Ce qu’il faut savoir c’est qu’en fait quand tu listes une nouvelle annonce, Airbnb te mets en avant. T’as un petit bonus en fait à l’arrivée. C’est comme quand on arrive dans une soirée, plouf ils te servent un petit apéro quoi !  

Donc, voilà, l’autre chose que je voulais te dire c’est que j’ai regardé, il y a 366 locations sur Pornichet. Si tu veux avoir une idée.  

On va rentrer. Moi, la première chose qui m’a frappée – il y a plusieurs choses – mais la première chose qui m’a frappée, c’est le T2. En fait, c’est un T2, c’est ça ?  

Maxime : Oui ! 

Yann : Donc deux pièces !  

Maxime : Oui ! 

Yann : On va entrer dans l’annonce tout de suite. Et tu accueilles combien de personnes ? Tu accueilles… ici, j’ai vu quatre voyageurs, c’est ça ? 

Maxime : En fait oui, il y a une chambre avec un lit deux places et il y a un canapé convertible de deux places. 

Yann : Oui, alors le souci, c’est qu’en fait tu vois là, il n’y a qu’un seul lit.  

Maxime : Oui ! 

Yann : Et du coup, les personnes qui cherchent deux lits, ils ne vont pas trouver ton annonce, en fait.  

Maxime : Ben, non, mais la vérité, c’est qu’il n’y a qu’un lit. L’autre ce n’est pas un lit, c’est un canapé convertible. 

Yann : Oui, mais en fait, il faudra faire en sorte que tu aies ici deux lits. Et en fait, à mon avis, c’est dans la description de l’annonce que tu vas rentrer des paramètres. Ça se passe ici. Pourquoi je te dis ça ? Parce qu’ici, je ne sais pas celui-là par exemple, c’est aussi un deux pièces. Et là, ils ont deux lits. Ils ont deux lits et ils ont comme toi, tu vois, un lit double et un canapé convertible. Donc, oui, ça c’est important de le mettre franchement.  

Maxime : D’accord ! 

Yann : Parce que là du coup, tu perds direct toutes les personnes qui sont au-delà de deux, quoi. Les personnes qui sont trois, qu’il y en a trois ou quatre.  

Maxime : Alors, pourtant, il y en a un qui a réservé hier, tu vois, j’ai posté l’annonce hier, j’ai eu une réservation hier. C’est énorme.  

Yann : Ah, c’est bon ça ! 

Maxime : C’est pour le weekend prochain. Et ils sont quatre pourtant, un couple et deux enfants. 

Yann : Ok ! Non, mais tu vas louer, ça ce n’est pas le souci. C’est juste qu’en fait tu perds des réservations quoi. 

Maxime : Oui ! Ok ! Ça marche ! 

Yann : Et ils restent combien de temps du coup tes locataires ? 

Maxime : Trois, enfin, deux nuits. 

Yann : Ok ! Oui parce que toi tu as mis un minimum de deux nuits. 

Maxime : Alors, c’est trop ou ce n’est pas assez tu crois ? 

Yann : C’est correct. A Deauville, ce n’est jamais deux nuits aussi, ça correspond en fait aux habitudes des gens. Tu vas te rendre compte en fait quand tu vas faire des tests, tu vas mettre deux nuits, peut-être trois nuits parfois, il y a des périodes de l’année où il faudra augmenter, il faudra mettre beaucoup plus. En revanche, je te déconseille de mettre une nuit, ça c’est clair.  

Maxime : Oui oui ! 

Yann : Voilà. Du coup… ici. Alors est-ce que tu connais la réservation instantanée (ou « instant booking »)? Est-ce que tu as déjà entendu parler de ça ? 

Maxime : Oui ! Normalement, je l’ai mise, non ?  

Yann : Alors, moi, je ne la vois pas. Mais c’est peut-être parce que tu es encore nouveau en fait. Souvent, c’est ça. Je pense qu’il faut peut-être que tu aies une ou deux réservations pour que ce soit actif. Et si tu l’as coché, si tu l’as bien coché, normalement, ça doit apparaître. Ça c’est excellent puisqu’il y a encore des gens qui ne la cochent pas, mais vraiment, il faut l’avoir.  

Maxime : Parce que le gars, hier, je ne l’ai pas confirmé, c’est lui qui s’est inscrit tout seul. 

Yann : Oui, bon, ben écoute, c’est que tu l’as alors. C’est que tu l’as. En fait, elle se matérialise par un petit éclair juste à côté de l’annonce, là, ici.  

Maxime : Ah oui, comment ça se fait qu’elle ne s’affiche pas ?  

Yann : Mais tu vois, là, moi, je n’en ai pas non plus. Je n’en ai plus. Alors, peut-être que c’est un nouveau paramètre d’Airbnb, peut-être qu’ils ne le mettent plus l’éclair ⚡️. 

Maxime : Mais oui, je me souviens de l’avoir vu pourtant cet éclair. Exacte !  

Yann : Ecoute ! Parce que là, c’est une super hôte, donc à mon avis, elle a forcément la réservation instantanée, et il n’y a plus d’éclair. Donc, à mon avis, il faut que je vérifie, mais à mon avis, Airbnb a dû changer, maintenant, il considère que toutes les réservations doivent être… enfin, en tout cas, il n’y a plus besoin de les marquer.  

Maxime : D’accord ! 

Yann : Il faudra vérifier, mais si tu l’as, c’est que c’est là. Alors ensuite, je voulais regarder avec toi les photos 

Maxime : Yann, est-ce qu’il faut que je l’enlève du coup le T2 comme tu m’as dit tout à l’heure que tu as tiqué dessus, j’enlève T2 ? 

Yann : Alors, le T2, non, moi en fait, ça me va. On pourra voir après des détails par rapport à l’annonce.  

Maxime : Ok ! 

Yann : Mais c’est bon ! Non, non, ça c’est ok. 

Alors au niveau des photos. Moi, je trouve que tu as des photos de vraiment bonne qualité. C’est toi qui les as prises ? 

Maxime : Oui !  

Yann : Bon, là, franchement c’est très bon.  

Maxime : Avec mister iPhone. 

Yann : Mister iPhone 6 ? 

Maxime : C’est un 6 oui ! Ça fait vraiment des qualités juste impressionnantes quoi ! 

Yann : C’est clair !  

Maxime : Après, elles sont toutes retouchées sans exception.  

Yann : Oui, mais c’est très bien. Bon, au moment où vous regardez cette vidéo, peut-être qu’on serait à l’iPhone 14. 

Maxime : Oui, c’est ça !  

Yann : Non, mais c’est vraiment très bien et surtout tu en as beaucoup. Tu as 43 photos, c’est très très bien, c’est juste génial. Donc, ça c’est très bon. Après moi, j’ai juste une petite question sur la photo de couv. La photo de couverture, pourquoi ? Parce que si tu regardes un petit peu, les autres photos, en fait, tu es plutôt attiré vers les, tu vois, les photos comme celles-là… 

Maxime : Des photos d’intérieur, oui ! 

Yann : Des photos d’intérieur. Alors, c’est vrai que ça étonne en fait ce que tes boites de café et de thé, c’est vrai que c’est assez coloré, c’est mignon. J’ai envie de te dire, ce sera un paramètre quand même à regarder de près quoi. C’est quand même… tu vois, là on est dedans. On est déjà dans l’ambiance. Et la photo de couv doit vraiment montrer ce dont les voyageurs vont pouvoir en profiter. Voilà ! Pour toi, j’avais vu et c’est quand même sympa ton intérieur, franchement, c’est chouette, c’est joliment décoré. 

Maxime : Tu trouves ? 

Yann : C’est vraiment joli. Tu vois, une photo comme celle-là, c’est sympa ça, Marilyn Monroe et tout, c’est chouette. Je te montrerai vite fait une autre tout à l’heure. Oui et celle-là peut-être, ou celle-là. Mais qu’on voit peut-être qu’on se sente déjà peut-être dedans quoi. Tu as mis des photos de détails, des photos de… c’est vraiment très bien pour une première annonce, c’est top. Et puis après, c’est les photos d’extérieur. 

Maxime : Oui.  

Yann : Moi, je dirais ça. 

Maxime : Ok ! 

Yann : Et ensuite, on va passer à la description de l’annonce. Alors, avant de passer à la description, il y a des choses qui intéressent les voyageurs et en l’occurrence… non, on va commencer par la description. 

Tu dis : « Très bel appartement plein sud sur parquet et moulures au plafond. Il se situe sur la place du marché. Le port est à 5 minutes à pieds, vous y trouverez bars et restaurants. Depuis le balcon, vous verrez la mer, elle se trouve à quelques mètres. Bon séjour ! Maxime. » 

Alors, moi, j’aime bien le côté personnalisé, tu t’adresses vraiment à des gens, donc, c’est chouette ! Tu utilises le vous, tu mets ton prénom, tu mets bon séjour. Donc, ça c’est cool. Après, je pense qu’il faut en fait dans ces cinq, six premières lignes, il faut vraiment que tu donnes ce dont ils vont pouvoir trouver en fait. Est-ce que c’est un deux pièces ? Est-ce qu’il est proche du centre ? Donc, ça tu le mets, ça c’est bien. Il faut que tu détailles un petit peu plus en fait, qu’il peut accueillir combien de personnes ? Est-ce qu’il y a un parking gratuit ? Vraiment là, c’est ta carte de visite quoi.  

Maxime : D’accord ! 

Yann : Ces 5 premières lignes sont vraiment très importantes. 

Maxime : D’accord ! 

Yann : On va prendre celle-là du coup. Voilà : « Dans une petite résidence, agréable studio de 25 m², au 1er étage », tu vois c’est des termes, les gens vont venir chercher tout de suite s’ils recherchent du 25 m², tac ils vont dire : « ah oui, ça c’est pour moi ». S’ils cherchent un premier étage et pas un cinquième, ils vont dire : « ah oui, ça c’est pour moi », tu vois ? Un parking privé, ils vont se dire : « Ouh là, ça c’est pour moi ». Voilà ! C’est vraiment là où tu vas faire la différence quoi.  

Maxime : Ok !  

Yann : Ensuite… 

Maxime : Il y avait linge de maison, là, c’est une question que je te poserais aussi pour savoir si c’est moi qui fait ou si je les laisse tout faire. 

Yann : Oui, on va en parler de ça. Alors ! Et ensuite, je m’attendais à voir une description de l’appartement, mais non, il n’y en a pas. 

Maxime : Non. 

Yann : Tu vois, là, il faudrait vraiment entrer dans le détail et tu mets des sections, des cases avec la description de l’appartement, la communication avec les voyageurs, enfin, bref, tu as plusieurs cases comme cela, il faut vraiment les remplir. 

Maxime : Je n’ai pas vu ça. 

Yann : Oui, ça c’est important.  

Maxime : D’accord ! C’est quel genre de truc ? 

Yann : Alors, si par exemple, tu sais en fait, là, le logement, il va falloir le décrire vraiment tu vois, pièce par pièce.  

Maxime : Ah, d’accord ! 

Yann : C’est-à-dire, voilà, dans le séjour, avec un séjour de tant de mètre carré si tu as le métrage, avec un canapé convertible qui peut accueillir deux personnes en mode canapé et deux en mode lit, là, il faut vraiment rentrer dans le détail. Les personnes ne vont pas forcément tout lire, mais elles vont scanner et rechercher les infos qui les intéressent. Même si effectivement Airbnb propose cette partie d’équipement, ça c’est très bien, on va y revenir après, mais tu auras toujours des gens qui vont vouloir avoir les infos en fait dès le départ, ici.  

Maxime : Ok ! Très bien ! 

Yann : Donc, vas-y, là-dessus, ce n’est pas limité en place, mais c’est vraiment important. Si tu fais ça, tu vas être déjà dans le top 10 %.  

Yann : Après, ça c’est excellent, moi, je fais ça aussi : le plus de l’appartement. Mettre pourquoi vous devez venir chez nous en fait. C’est vraiment très très bon.  

Maxime : J’ai fait des fautes, il faudrait que je … 

Yann : Non, non, non, ça c’est très bien. Donc, ça tu peux le laisser. Moi je le mettrais même avant la description. Tu vois, je le mettrais comme ça et la description en dessous.  

Maxime : D’accord ! 

Yann : Parce que les gens qui vont tomber sur ça, ils vont se dire : « ouh la la, il y a ça, il y a ça, ok ! Je continue à lire la description ». Voilà, ils vont être bluffés.  

Ensuite, on passe à l’annulation gratuite. Alors, oui, donc il y a annulation gratuite sous 48h. Donc, ça, c’est ok. 

Et donc, après, la partie équipement. Ça, c’est important, parce qu’il y a des anomalies que j’ai repérées. Je vais te dire tout de suite. Alors déjà, « internet », il faut absolument que tu mettes « internet » même si tu as ici « internet sans fil ». 

Maxime : Bah, oui. Pourquoi ça s’est enlevé d’ailleurs ? C’est bizarre ! 

Yann : Parce que tu ne l’as pas coché. Il y a deux cases, en fait, sur Airbnb. C’est un peu mal foutu, mais il faut que tu coches les deux. Internet et internet sans fil. 

Maxime : Ok. Ça marche. 

Yann : Ensuite, la télé. Alors, j’imagine que c’est parce que tu n’en as pas ? 

Maxime : Je n’en ai pas ! 

Yann : Donc, tu vas faire un investissement énorme de 150 € et tu vas acheter une télé. 

Maxime : Ok. Tu penses que c’est essentiel ça ? 

Yann : Oui. 

Maxime : Hmmm. 

Yann : Oui, clairement. Tu as des gens qui ne vont pas l’utiliser, mais voilà, quand même il y a un paquet de monde qui veut la télé. 

Maxime : D’accord. 

Yann : Voilà. Internet on en a parlé… Euh, après les… Moi, je trouve ça… c’est bien, tu as bien détaillé : parking, etc. Alors les produits de base : serviettes, draps, etc. 

Maxime : Oui. 

Yann : Ça, tu l’as noté ici. Ça c’est bien, mais il faut que tu reprécises dans la description. 

Maxime : D’accord ! 

Yann : C’est-à-dire : est-ce que tu vas offrir le linge de maison - ce que je te recommande de faire – les serviettes, etc. ? 

Maxime : D’accord. Pourquoi les linges de toilette, il n’y a que les serviettes de douche, non ? 

Yann : Donc draps, taies d’oreiller, housse de couette… 

Maxime : Oui. 

Yann : … alèse. Donc serviettes et tapis de bain. 

Maxime : Oui. Ça marche. 

Yann : Il y a plusieurs solutions pour ça. Si tu as, soit tu peux t’en occuper, mais je te déconseille de le faire, c’est rapidement gavant. Tu peux aussi utiliser un service de pressing pour les locations de vacances, pour les services d’hôtellerie. Regarder dans la région s’il n’y a pas ça et leur demander s’ils ont des tarifs pour les particuliers.  

Maxime : D’accord. 

Yann : Voilà. Sinon, passer par un service de femme de ménage ou de quelqu’un qui, à Pornichet, pourrait faire du… te laver le truc au kilo quoi, par exemple. Tu vois, tu dis : « Voilà, j’ai 30 kg. Combien vous faites au kilo ? », et il te le remet en paquet, en pack tout près. 

Maxime : D’accord. Et ça, ça ne coûte pas une fortune ça ? Enfin, ça ne va pas plomber la rentabilité ? 

Yann : Non. Enfin, disons que c’est un investissement, parce que maintenant, ça devient un standard en fait. Il y a de plus en plus de gens en fait qui s’attendent à ce que ce soit inclus dedans. Ça va te permettre de te démarquer de la concurrence, de louer plus. Donc, pour un tarif qui va être, je ne sais pas, pour deux personnes, peut-être aux alentours de… entre 20 et 25€ peut-être. 

Maxime : Par prestation ? 

Yann : Oui. 

Maxime : Par roulement ? 

Yann : Oui, par roulement. Ça va te permettre d’avoir plus de clients… 

Maxime : Oui. Oui, je peux être ailleurs quoi, parce que sinon, je suis complètement obligé d’être là à attendre les gens quoi. 

Yann : Oui. C’est ça. Complètement. Après, ça va dépendre aussi de ta situation perso. Effectivement, si tu es absent, là, il va falloir trouver quelqu’un qui va s’occuper de ça. A la limite, tu peux lui dire : « Ben voilà, je vous paie pour faire le check-in, le check-out et aussi pour vous occuper de la gestion des draps quoi, du linge. 

Maxime : Oui, parce qu’il y a la remise des clés, il y a tout ça aussi. 

Yann : Oui, c’est ça. Tu as la remise des clés, le départ et tout ce qui concerne la gestion du linge, le ménage. Ça c’est les choses à voir. Tu as de plus en plus de gens indépendants qui se mettent à leur compte et qui font ça. Donc, il faut regarder un peu sur Pornichet, peut-être voir en tapant « conciergerie » sur Leboncoin service, tu regardes s’il a des gens qui font ça. Peut-être voir aussi auprès de l’office du tourisme, peut-être qu’ils ont déjà des contacts. Voilà. Tu as des sociétés aussi, des entreprises qui sont spécialisées là-dedans, qui sont nationales mais qui ont des antennes un petit peu partout, c’est aussi possible aussi. 

Maxime : Ok. 

Yann : Voilà. Donc le linge, c’était ça. Tu n’as pas mis de caution. Je n’en ai pas vu. 

Maxime : Non. C’est vrai. Je n’ai pas trouvé la case d’ailleurs. 

Yann : C’est, oui, au niveau de l’inscription. Ça doit être dans l’onglet paramètre, quelque chose comme ça ou conditions sur Airbnb. 

Maxime : Ok. 

Yann : Donc je te recommande d’en mettre une. Voilà. Alors, le montant, ça dépend un petit peu de ce que tu as dedans. C’est un truc. Si tu as des objets vraiment de valeur, forcément tu ne vas pas mettre 50 €. Pour donner un ordre d’idées, moi je mets 200 €, ça passe bien quoi. Je n’ai jamais eu quelqu’un qui m’a dit : « Ah, c’est trop cher ». Tu regardes aussi un petit peu auprès des voisins, des concurrents et puis tu fais ton mix. 

Maxime : D’accord, ça marche. 

Yann : Voilà. Pour l’heure de départ. Alors, j’ai vu l’entrée des lieux se fait à partir de 15h ici, mais tu n’as pas mis d’heure de départ. 

Maxime : Je n’ai pas dû la voir non plus. 

Yann : D’accord. Bah écoutes, normalement, il te met une case sur l’entrée des lieux et une autre case à côté sur l’heure de départ. Ça veut dire jusqu’à quelle heure est-ce que les gens peuvent partir. Bon, si tu n’as pas d’heure, tu peux être flexible et tout, tu ne t’embêtes pas avec ça, mais c’est une chose aussi que les gens aiment savoir. Par exemple, quand ils ont des trains, ils veulent savoir à quelle heure est-ce qu’ils doivent repartir, parce que parfois, tu as des propriétaires qui mettent une heure, par exemple, jusqu’à 10h du matin. Si la personne, elle a un train à 11h ou à 15h, voir quelles sont les limites, c’est un paramètre à voir aussi. 

Maxime : Tu mets quoi ? Tu mets midi ou 11h ? 

Yann : Oui, moi, j’ai mis 11h ou midi, je ne sais plus. Quelque chose comme ça. 

Maxime : Et l’heure d’arrivée, elle est trop tôt, tu crois 15h ou c’est bien ? 

Yann : Non, non. C’est parfait. Parfait, parfait, 15h. Les gens arrivent dans ces eaux-là donc c’est très bien. 

Maxime : Ok. 

Yann : Voilà. Au niveau des commentaires, j’ai vu aussi que t’en avais quelques-uns, tu en avais deux je crois, oui c’est ça ? 

Maxime : Ah oui, tiens. 

Yann : Et puis, donc, écoutes, pour une annonce qui démarre, ce que je te conseille vraiment de faire, c’est de demander les commentaires. Il faut y aller avec empathie, mais il faut y aller quand même. Il faut demander aux gens : « Voilà, est-ce que vous avez apprécié votre séjour ? ». Ils vont te répondre oui. Tu dis : « Ah bah, ce serait sympa si vous pouviez m’aider à faire connaître l’annonce en mettant un bon commentaire » ET surtout, il faut que tu leur dises : « Et cinq étoiles ». 

Maxime : Ah oui. 

Yann : C’est très important. Il faut que tu leur demandes qu’ils te donnent cinq étoiles, sinon, voilà, soit ils ne vont pas le faire ou ils vont peut-être te mettre quatre ou… Autant mettre cinq s’ils sont contents, tu leur demandes : « Mettez-moi s’il vous plaît cinq étoiles ». 

Maxime : Oui, d’accord. Très bien. Il me semble que les commentaires, de toute façon, sont obligatoires non ? Dans Airbnb, ils sollicitent les gens pour laisser un commentaire. 

Yann : Oui, oui, ils sont sollicités plusieurs fois. Oui, c’est ça. 

Maxime : Et de toute façon, moi, pour qu’ils voient mon commentaire, il faut que je leur en laisse un, ce n’est pas ça ? 

Yann : En fait, ils vont le laisser un commentaire et toi… oui, pour que tu voies leur commentaire, il faut que tu leur en laisse un. Exactement. C’est ça. Et tu as 14 jours pour le faire. 

Maxime : Ok. Il faut que je leur demande cinq étoiles. Très bien. 

Yann : Voilà. Mais honnêtement, vu la qualité du truc, ça donne vraiment envie, donc je ne me fais pas trop de souci. Après, il y a un truc aussi intéressant, je pense qu’il faut prendre un peu le temps pour le faire, mais c’est vraiment important, c’est toute la partie guide en fait qu’il y a sur Airbnb. Tu verras, ils te proposent de donner des adresses ou des bons plans, des choses comme ça, mais ça peut être juste la pharmacie qu’il y a à côté. J’ai vu que tu as un tabac-presse en dessous.  

Maxime : Oui ! 

Yann : Donc, voilà, c’est juste des choses comme ça. Et les gens quand ils vont voir ça, ils vont dire : « Ah, il y a ça, il y a ça pas très loin ! ». Donc, ça va, encore une fois, ça va permettre déjà à l’annonce d’être mieux référencée, parce qu’Airbnb adore quand on fait ça. Et puis aux gens, ça va leur permettre aussi d’avoir des infos intéressantes. Bon, ça, tu peux le faire dans un second temps, je ne veux pas t’assommer de trucs à faire dans un premier temps, mais garde ça en tête. 

Maxime : Il faut juste que je trouve ce paramètre, parce que tu vois, je ne les ai pas vus sur le coup. Il y a pleins de trucs-là que tu me dis que je n’ai pas vus. 

Yann : Ah oui ? 

Maxime : Ça doit être un petit plus caché. 

Yann : Ecoutes… C’est dans le menu paramètres. 

Maxime : Oui, je vais fouiner. 

Yann : Voilà. Est-ce que ça te semble… ça te parle un petit peu tout ça ? 

Maxime : bah, oui oui. Ecoutes, j’ai rempli une page-là de trucs à faire. Donc… 

Yann : On pourra en parler des heures, moi, c’est quelque chose que je fais maintenant assez régulièrement. Déjà, en appliquant ces deux trois petits trucs, je pense que ça va t’assurer déjà de rester dans le top. Ça, c’est bien que deuxième. Et puis d’avoir, voilà maintenant, de plus en plus de réservations, quoi.  

Maxime : Carrément. Tu vois, j’ai laissé mon ordinateur… mais je l’enlève. Je l’enlève quand les gens viennent. 

Yann : Ah oui. Oui, j’ai vu ça, oui, effectivement. Oui. 

Maxime : Oui. Ok. Eh bien, génial. Ça me fait déjà, oui, du pain sur la planche. 

Yann : Tu penses couver combien de temps du coup ? 

Maxime : Ecoutes, si je trouve un moyen pour que je puisse rester moins mobile… Parce qu’en fait, c’est le gros point noir quoi, c’est comment louer un peu en mode automatique quoi ? Parce que moi, si je vais habiter ailleurs ou si je ne suis pas là… tu vois, cette histoire d’aller-retour là. Donc, si je trouve une solution pour toute cette gestion finalement, écoutes, je peux le laisser autant de temps que… 

Yann : Autant que possible, oui.  

Maxime : Oui. 

Yann : Après, il y a des solutions qui existent et que je conseille aussi aux personnes que j’accompagne, mais en gros sur 41 € la nuit, si tu loues, allez, en fourchette basse, très basse, on va dire les 15 nuits ou 10 nuits, quelque chose comme ça, que tu multiplies ça par… Tu auras forcément des variations de tarifs, parce que l’été, tu ne vas pas louer 41 €… 

Maxime : J’ai mis un tarif – on en parlera la fois d’après si tu veux – mais j’ai mis un tarif progressif en fonction de la demande et de la saison. 

Yann : Oui. D’accord. 

Maxime : Donc, en fait, j’ai quand même mis un mini à 40 €, mais tu vois, les gens d’hier, ils n’ont pas payé 41, ils ont payé 42. Donc, il s’adapte ce truc, je ne sais pas pourquoi. Enfin, si, je sais pourquoi, mais je… bref. Et en pleine saison, ça monte jusqu’à 141€… la nuit 

Yann : Oui, mais c’est très bien. 

Maxime : Mais ici à Pornichet, c’est hyper hyper… c’est une station balnéaire connue et qui coûte excessivement chère, donc c’est plutôt bien que ça s’adapte, oui. 

Yann : Oui. Complètement. C’est ce qu’il faut faire. Du coup, t’aurais une moyenne peut-être je ne sais pas moi, de 60 € on va dire. Si tu loues, on va dire, allez… si tu loues la moitié de l’année, ça te fait déjà de 10 000 à quasiment 11 000 € quoi. Donc… 

Maxime : Oui, tu penses que, oui, ça se loue la moitié de l’année à peu près ? 

Yann : Oui. En fait, ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a un pack… les francophones, en fait, qui utilisent Airbnb, tu as des gens de partout dans le monde, qui eux ne sont pas du tout calées sur nos vacances à nous.  

Maxime : Oui. 

Yann : Donc, voilà, il faut… il y a des stratégies pour toucher ces gens-là, mais oui, clairement, voilà. Tu es proche du centre, tu es dans le centre même. Là-dessus, il n’y a aucun souci. 

Maxime : Impec. 

Yann : Ok. Bah écoutes… Je pense que ça vous a peut-être aidé, même chez vous, de voir un petit peu comment agencer une annonce sur Airbnb. Et puis, bah écoutes, Maxime, au plaisir de voir l’évolution de ton annonce dans les semaines qui viennent. On pourra refaire un point, ce sera avec plaisir. 

Maxime : Super ! Je te remercie beaucoup pour ton aide. 

Yann : Je t’en prie ! A très bientôt et à bientôt à vous sur Propriétaire Libre ! Tchao 

Maxime : Bye, salut ! 

Vous pouvez retrouver Maxime sur son blog Heureux dans sa vie.

Comment mettre son appart sur Airbnb, avec Maxime
Votez pour cet article

A propos de l'auteur Yann Bricombert

Yann Bricombert est le fondateur du site ProprietaireLibre.fr qui aide les propriétaires et les managers de locations de vacances (maisons, appartements, gîtes, chambres d'hôtes) à générer plus de réservations directes et à réussir leur location saisonnière.

suivez-moi sur:
>

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des articles et vidéos sur le thème de la location saisonnière et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer