5 pistes de montage financer pour votre investissement locatif en saisonnier

Shares

Vous avez décidé d'investir dans la location saisonnière. Avant de pouvoir accueillir vos premiers locataires dans votre appartement, maison, villa, bungalow… il faut d'abord trouver le bon financement!

Dans cet article, je vous dévoile les 5 pistes à étudier pour faire financer votre projet immobilier.

Le montage financier, une étape-clé

​Certaines de ces pistes sont incontournables (comme aller voir sa banque), mais d'autres sont beaucoup moins connues… et pourtant bien réelles. Sauf que bon nombre de propriétaires les ignorent.

Dommage! Quand on sait qu'un budget mal ficelé peut conduire à l'échec de votre projet de location saisonnière, mieux vaut y regarder à deux fois.

Si vous êtes au tout début de vos démarches, je vous invite à lire les 4 étapes pour démarrer la location saisonnière, ​mais aussi la check-list des 10 erreurs à bannir

1

Obtenir un prêt de votre banque

financement-location-saisonniere

C'est la solution de financement la plus connue. Réussir à obtenir un "oui" de son établissement bancaire, un défi insurmontable? Pourtant avec la bonne méthode, c'est tout à fait possible pour la plupart des particuliers.

Votre premier rendez-vous​

Mais avant de trouver un financement pour votre location saisonnière, la première chose à faire est d'aller voir votre banquier pour connaître vos capacités financières.

L'objectif de ce premier rendez-vous n'est pas de chercher à obtenir un prêt ou un taux de crédit. Le but de cet entretien est d'évoquer avec votre conseiller clientèle vos possibilités à court ou moyen terme pour réaliser un projet immobilier (qu'il soit de résidence principale ou un investissement locatif). 

Fort de ce premier avis, vous saurez si vous avez les reins assez solides, ou si avez atteint votre taux d'endettement (33% de vos revenus). Votre banquier vous dira surtout si votre "reste à vivre" est suffisant pour vous lancer dans un emprunt sur 10, 15 ou 20 ans.

Bien préparer ​ses comptes

Pour convaincre son banquier, mieux vaut avoir fait le ménage dans la gestion de ses comptes : supprimer les crédits conso, avoir un peu d'épargne de côté (nous y viendrons plus loin), et éviter d'être dans le rouge.

Et que vous soyez à la BNP, au CIC-Crédit Mutuel, à la Caisse d'Epagne, au Crédit Agricole ou au Crédit du Nord, la règle est la même : vous devez montrer à votre banque que vous savez piloter vos finances personnelles et qu'elle ne court donc aucun risque à vous prêter de l'argent.

2

Faire appel à un courtier en crédit immobilier

L'autre solution pour financer votre projet  de location de vacances (appartement, maison…), de gîte ou de chambre d'hôtes​, est de faire appel à un courtier. Dans la plupart des cas, ce professionnel va vous trouver un prêt à un meilleur taux que celui proposé par votre propre banque.

Attention toutefois : il est parfois plus efficace de travailler avec un courtier indépendant qu'avec de grandes enseignes du courtage immobilier. Faites un sondage dans votre entourage : demandez à vos amis s'ils ont un nom de courtier immo à vous conseiller.

Une fois votre choix fait, il ne vous reste plus qu'à prendre rendez-vous.

  • A la différence d'un banquier, qui travaille pour sa banque, le courtier en crédit travaille pour vous. Sa rémunération est directement liée au fait de vous trouver un crédit selon vos conditions. C'est donc, a priori, un meilleur allié, car vous avez les mêmes intérêts - le financement de votre location saisonnière. Reste ensuite à obtenir un bon taux de crédit et de bonnes conditions de prêt.
3

Piocher (un peu) dans votre épargne

financement-location-saisonniere

Cette solution n'est pas à négliger, mais elle est soumise à une condition majeure : encore faut-il avoir de l'épargne de côté! Si vous êtes du genre fourmi et que vous avez peu d'argent sur un Livret A ou sur un compte d'épargne, ​il est peut-être temps de l'utiliser.

  • Mon conseil : vous connaissez sans doute cette règle qui dit qu'investir dans l'immobilier locatif permet de faire jouer l'effet de levier en empruntant "l'argent des autres" (en l'occurrence celui de la banque). En injectant une partie de votre épargne, cela fera baisser le coût du crédit (et donc la durée ou vos mensualités).

4

Faire un emprunt de particulier​ à particulier

​Pour compléter votre montage financier location saisonnière, pourquoi ne pas faire appel à votre entourage pour vous prêter un peu d'argent?

Il faut savoir qu'en France, il est possible d'emprunter auprès d'un particulier selon des conditions bien précises. Dans le cas d'un emprunt supérieur à 760€, vous devez remplir le formulaire n°2062 (cerfa n°10142*06).

Il faut adresser ce document en même temps que votre déclaration annuelle de revenus.​

  • Mon conseil: si vous souhaitez constater le prêt par écrit, vous pouvez vous adresser à un notaire ou rédiger un acte sous seing privé. Une page du site du ministère chargé des finances consacrée à l'enregistrement des actes explique la démarche à suivre.​
5

Les aides et subventions

Souvent méconnus, les mécanismes d'aides et subventions peuvent donner un vrai coup de pouce à votre projet.Vous pouvez, au titre de la rénovation du patrimoine, bénéficier des aides de certains organismes (Etat, Région, Département, Union européenne…) si vous redonnez vie à un ancien corps de ferme par exemple, dans un milieu rural. Pour en savoir plus, il faut vous adresser à votre mairie ou votre chambre de commerce et d'industrie.

  • Mon conseil: l'attribution de ces subventions est souvent soumise à l'affiliation à un réseau labellisé (Gîtes de France, Clévacances…), avec l'obligation d'un certain standing et de louer un nombre minimum de nuitées dans l'année.

Cet article vous a plu? Likez, partagez, commentez!

Yann Bricombert
ProprietaireLibre.fr

5 pistes de montage financer pour votre investissement locatif en saisonnier
5 (100%) 1 vote
Recherches utilisées pour trouver cet article :proprietairelibre fr

About the Author Yann Bricombert

Yann Bricombert est le fondateur du site ProprietaireLibre.fr qui aide les propriétaires et les managers de locations de vacances (maisons, appartements, gîtes, chambres d'hôtes) à générer plus de réservations directes et à réussir leur location saisonnière.

follow me on:

Leave a Comment:

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des articles et vidéos sur le thème de la location saisonnière et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer